Accès direct au contenu de la page

logo de la CFPSA

Confédération Française pour
la Promotion Sociale
des Aveugles et Amblyopes

Accueil du site > Bulletins CFPSAA-Infos > Bulletins de 2014 > Bulletin 12 du 24 Septembre 2014

Bulletin 12 du 24 Septembre 2014

Table des matières :

Bulletin CFPSAA Infos 2014 -12 – du 24 septembre 2014

Pour vous abonner à la lettre du CFPSAA, envoyez un message à cfpsaa-subscribe@yahoogroupes.fr Pour vous désabonner de cette lettre, envoyez un message à cfpsaa-unsubscribe@yahoogroupes.fr à partir de l’adresse inscrite.

EDITORIAL.

Vous dire qu’il ne s’est rien passé depuis notre bulletin de juillet ne serait pas exact, en témoigne le nombre d’informations que vous trouverez dans celui-ci. En revanche, affirmer qu’il ne s’est rien passé de très encourageant dans le domaine du handicap est la triste vérité en cette rentrée. Quelques exemples :

- Le 10 juillet, jour de la dernière réunion en formation plénière du CNCPH, il était très urgent de nommer les associations composant le Comité de Pilotage de la Conférence Nationale du Handicap (CNH) prévue pour la fin de l’année (la CFPSAA en fait partie). Depuis lors, aucune réunion de ce Comité, la première rencontre est prévue pour le 10 octobre. Comment, dans ces conditions, envisager quatre réunions en province fructueuses ? Espérer une CNH qui soit autre chose qu’une grand-messe ? On murmure même, ci et là, que la CNH pourrait être repoussée à l’année prochaine ce qui semble pourtant difficile en raison des élections cantonales qui imposent aux membres du Gouvernement une obligation de réserve dans la période qui précède le scrutin ;

- Début août, nous apprenons le départ de Luc ALLAIRE dont le mandat de Directeur de la Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie n’est pas renouvelé alors même que la nouvelle Présidente de cette importante agence collaborait parfaitement avec lui. Ce changement de Directeur inquiète fortement les associations membres du Conseil qui aimeraient en connaître les raisons réelles ; Luc ALLAIRE est remplacé par Geneviève GUEYDAN précédemment Conseillère en charge notamment du handicap auprès du Président de la République, elle n’a, à ce jour, pas de successeur dans ces fonctions.

- Le 26 août, nous avons appris avec satisfaction que Mme Ségolène NEUVILLE conservait, après le remaniement gouvernemental, son portefeuille de Secrétaire d’Etat en charge du handicap et de la lutte contre l’exclusion ; peu après, la Ministre me téléphonait elle-même pour m’annoncer le départ de son Directeur de Cabinet Daniel ZIELINSKI et de plusieurs de ses conseillers dont Jérémie BOROY. Il faut plusieurs mois pour bien connaître nos interlocuteurs au Cabinet de la Ministre, nous y étions parfaitement parvenus avec Daniel et Jérémie, il faut aujourd’hui repartir de zéro avec Laurence LEFEVRE nouvelle Directrice de Cabinet (que je dois rencontrer dans les prochains jours), le remplaçant de Jérémie n’est pas connu à ce jour. Lui-même handicapé auditif, Jérémie était l’un de nos plus ardents défenseurs, il aurait, semble-t-il choisi de retourner travailler dans le milieu associatif : étonnant ! Daniel est aujourd’hui Directeur de Cabinet du Ministre de la ville, de la jeunesse et des sports, ce changement d’affectation nous a été présenté comme une promotion.

- L’ordonnance concernant les Agendas d’Accessibilité Programmée (Ad’AP) devait être, vous vous en souvenez, le fruit d’une intense concertation qui s’est déroulée entre novembre et février dernier. Les points d’accord entre les différentes parties en présence n’ayant pas été repris dans le texte présenté au CNCPH en juillet, celui-ci a émis un avis négatif sur le projet d’ordonnance ; quelques jours plus tard, la Commission d’Evaluation des Normes (CEN) obligatoirement consultée lorsque des normes sont modifiées s’est également prononcée négativement mais pour des raisons inverses des nôtres : l’ordonnance contiendrait trop de dispositions précises ; le texte devait finalement être présenté au Conseil des Ministres le 10 septembre, il est maintenant programmé pour le 25, sauf changement ! Et on attend de connaître le texte définitif.

- Dans sa déclaration de politique générale, le 16 septembre, le Premier Ministre a fait mieux que le Président de la République dans son entretien du 14 juillet : il a cité une fois les « personnes qui souffrent de handicaps » dans la phrase suivante : « nous devons garantir l’accès des soins de qualité, et permettre à chacun de vieillir dignement. Nous le devons à nos personnes âgées, nous le devons à ceux qui souffrent de handicap. … », rien sur l’emploi, l’accessibilité, mais une fois encore, le handicap est assimilé à la maladie ce que nous combattons depuis toujours.

- Pour conclure cette trop longue liste, le Conseil d’Administration de l’AGEFIPH vient d’apprendre que, sans concertation préalable, le Gouvernement va, dans la prochaine loi de finance, introduire une disposition qui prélèvera 29 millions d’euros sur le fond de roulement de cette organisme, non seulement cette année mais pendant trois ans. Ce n’est certes rien à côté des 500 millions qui vont être prélevés dans les réserves des Chambres de Commerce et d’Industrie, mais cette pratique qui menace gravement l’efficacité de l’AGEFIPH est proprement inacceptable. S’il m’est donc difficile de rester pleinement optimiste, je ne veux pas me décourager et j’espère toujours pouvoir faire avancer les choses pendant la période de quinze mois où je serai Vice-Président du CNCPH. Mes priorités pour la CFPSAA :

- l’accessibilité numérique, nous avons avec Mathieu FROIDURE nouveau Président de notre Commission NTIC des projets concrets dont nous vous reparlerons très bientôt ;

- l’accès aux livres : un projet de loi doit être présenté au Parlement au début de 2015, Sylvain NIVARD et Alain LEQUEUX participent très activement à sa préparation avec le Ministère de la Culture ;

- profiter du dixième anniversaire de la loi de 2015 pour sensibiliser les médias, le 11 février prochain, sur « l’image du handicap dix ans après la loi de 2005 » et les informer sur « la vie quotidienne des personnes handicapées dix ans après la même loi ». La CFPSAA souhaite organiser cela avec de nombreuses associations de personnes handicapées, ensemble nous serons plus forts, nous aurons certainement, là encore, besoin de vous, nous en reparlerons très prochainement.

Voilà, brièvement, ce que je souhaitais vous dire pour ce soir, je vous souhaite bonne lecture de ce bulletin et vous retrouverai avec grand plaisir le mois prochain.

Philippe CHAZAL, Président de la CFPSAA Aller à la table des matières

2) ACTUALITÉS INSTITUTIONNELLES

2-A) LE COMITÉ D’ENTENTE DES ASSOCIATIONS REPRÉSENTATIVES DE PERSONNES HANDICAPÉES ET DE PARENTS D’ENFANTS HANDICAPÉS DÉNONCE UNE NOUVELLE PONCTION SUR LE BUDGET DE L’AGEFIPH

Communiqué de presse – Paris, 17 septembre 2014 !

Le gouvernement a annoncé son intention de prélever 29 millions d’euros sur les réserves de l’Agefiph (Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapés). Le comité d’entente des associations de personnes en situation de handicap s’oppose à cette nouvelle ponction qui vient s’ajouter aux prélèvements et transferts de charges opérés ces dernières années sur l’Agefiph. Cette ponction, reconductible sur les années 2016 et 2017, interroge sur les intentions de l’État et le rôle de l’Agefiph, contrainte de fait d’adapter sa politique d’intervention. Le comité d’entente interpelle le Gouvernement concernant la méthode, l’utilisation de ces fonds et, plus généralement, sa politique pour l’emploi des personnes en situation de handicap. Après les nombreux transferts de charges et de missions de l’État vers l’Agefiph (gestion de la déclaration annuelle de l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés, gestion de la reconnaissance de la lourdeur du handicap …) et les ponctions déjà opérées sur les fonds de l’AGEFIPH, l’État vient de décider une nouvelle fois unilatéralement de prélever 29 millions d’euros dans le cadre du projet de loi de finances 2015. Cette ponction s’inscrit dans le contexte d’une forte diminution des contributions des entreprises à l’Agefiph (de 604 M€ en 2007 à 411 M€ en 2014) et d’une utilisation conséquente de ses réserves, notamment au cours de ces deux dernières années, pour alimenter sa politique d’intervention, en particulier sur les thématiques de maintien dans l’emploi, de formation et d’apprentissage en cohérence avec les objectifs poursuivis par l’État. Le comité d’entente dénonce cette nouvelle ponction :
- car elle n’a fait l’objet d’aucune concertation avec les organisations membres du conseil d’administration de l’Agefiph, composé, outre des associations de personnes handicapées, des partenaires sociaux. Consulté la semaine dernière, le conseil d’administration de l’Agefiph s’est d’ailleurs majoritairement prononcé contre cette décision unilatérale de l’État,
- car, elle remet en cause à moyen terme la politique menée depuis plusieurs années et va de fait conduire son conseil d’administration à revoir le contenu ou le périmètre d’aides ou de prestations versées aux entreprises ou directement aux personnes en situation de handicap,
- car l’État n’apporte aucune garantie sur l’utilisation de cette ponction : dans un contexte de réduction des dépenses de l’État, il est à craindre que cette ponction, plutôt que de permettre la création de contrats aidés supplémentaires à ceux actuellement financés sur le budget de l’État, ne vienne en déduction de l’action de l’État au bénéfice des personnes handicapées, au moment où celles-ci en ont le plus besoin,
- car elle interroge sur le rôle respectifs de l’Agefiph et de l’État sur la question de l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap : dans un contexte d’aggravation dramatique du chômage auquel sont confrontées plus de 420 000 personnes en situation de handicap (en hausse de + 80% entre décembre 2008 et décembre 2013) et alors que le taux de chômage des personnes handicapées est deux fois plus élevé que pour le reste de la population, la politique de l’État semble se limiter à de simples transferts de charges ou ponctions sur le budget de l’Agefiph. Or la situation devrait conduire à un véritable engagement programmatique que la convention multipartite conclue en novembre 2013 était censée développer.

Les personnes handicapées ne doivent pas constituer une variable d’ajustement du budget de l’État, encore moins en période d’austérité. Une priorité d’intervention en faveur des personnes les plus vulnérables doit être marquée. Compte tenu du contexte social, les personnes en situation de handicap sont en droit d’attendre de l’État une amplification de l’effort conduit dans une véritable bataille pour l’emploi des personnes en situation de handicap.

A propos du Comité d’Entente : Le Comité d’Entente est un organisme informel qui regroupe 70 organisations nationales représentatives des personnes handicapées et des parents d’enfants handicapés. Ses porte-parole sont : la Fédération des A.P.A.J.H. (Fédération des Associations pour Adultes et Jeunes Handicapés) ; l’A.P.F. (Association des Paralysés de France) ; le C.L.A.P.E.A.H.A. (Comité de Liaison et d’Action des Parents d’Enfants et d’Adultes atteints de Handicaps Associés) ; la C.F.P.S.A.A. (Confédération Française pour la Promotion Sociale des Aveugles et des Amblyopes) ; la F.F.A.I.M.C (Fédération Française des Associations d’Infirmes Moteurs Cérébraux) ; la FNATH (Association des Accidentés de la Vie) ; le G.I.H.P. National (Groupement pour l’Insertion des Personnes Handicapées Physiques) ; l’U.N.A.F.A.M. (Union nationale des familles et amis de personnes malades et /ou handicapées psychiques) ; l’Unapei (Union Nationale des Associations de parents, de personnes handicapées mentales et de leurs amis) ; l’U.N.I.S.D.A. (Union Nationale pour l’Insertion Sociale du Déficient Auditif). Aller à la table des matières

2-B) COURRIER D’ODILE MENNETEAU (PRÉSIDENTE DE L’AGEFIPH) À FRANÇOIS REBSAMEN (MINISTRE DU TRAVAIL, DE L’EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL)

Bagneux, le 16 septembre 2014 Monsieur le Ministre,

Lors de notre rencontre du 4 septembre dernier, vous m’avez fait part de la décision du Gouvernement de prélever 29 millions d’euros sur les réserves de l’Agefiph dans le cadre du projet de loi de finances 2015.

Je tiens à vous faire part de la profonde incompréhension du Conseil d’administration de l’Agefiph suite à une décision qui fragilise la dynamique engagée ces deux dernières années par la politique de l’Agefiph au service de l’emploi des personnes handicapées.

En effet, depuis 2012 et la mise en œuvre de sa nouvelle offre d’intervention, les orientations du Conseil d’administration ont eu pour objectif d’accroître le nombre de salariés handicapés dans les entreprises assujetties en soutenant les parcours d’accès à l’emploi ou de maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap. Les résultats de cette politique sont d’ailleurs tangibles :

dans un contexte économique pourtant difficile, le nombre de placements durables (supérieurs à un an) a progressé de 58 % en deux ans (données des premiers semestres 2012 et 2014) ;

la mise en œuvre d’un plan de développement de l’alternance en 2013 a rapidement produit ses effets : plus de 4 700 contrats en alternance ont bénéficié de l’aide de l’Agefiph en 2013, soit 20% de plus qu’en 2012 ; en 2014, c’est une nouvelle progression de 28% qui est attendue avec 6 000 contrats ;

plus de 56 000 actions de formation ont été financées ou cofinancées par l’Agefiph en 2013 (dont plus de 21 000 actions de formation qualifiante, soit une progression de 11% par rapport à l’année précédente) ;

au premier semestre 2014, le nombre de maintiens dans l’emploi a crû de 7% par rapport à 2012.

Or, ce prélèvement intervient au moment même où la poursuite de cette dynamique occasionnera l’engagement intégral du budget de l’Agefiph en 2014, dans le cadre d’un plan triennal d’engagement massif de réserves disponibles (192 M€) pour sécuriser les parcours des personnes handicapées (notamment articulé au programme gouvernemental de formations prioritaires).

Ceci, qui plus est, dans un contexte de baisse régulière des ressources de l’Agefiph, avec une collecte dont le montant a évolué de 604 M€ en 2007 à 411 M€ en 2014. De plus, de nouvelles ambitions portées par les partenaires sociaux et le législateur suite à l’Accord national interprofessionnel du 11 janvier 2013 et au vote de la loi du 5 mars 2014 (compte personnel de formation, conseil en évolution professionnelle) mobiliseront l’intervention de l’Agefiph en direction des personnes handicapées. Pour ces différentes raisons, ce prélèvement est, dans sa nature même, contraire à la volonté initiale du législateur de 1987 d’attribuer à l’Agefiph une mission de développement de l’insertion professionnelle des personnes handicapées ; mission qu’elle a pu remplir par sa capacité à traduire rapidement en actions concrètes ses orientations stratégiques.

Par ailleurs, le caractère récurrent de ces prélèvements (suite au précédent de 2008) couplé aux transferts de charges opérés par l’Etat ces dernières années demande à ce que soit réaffirmé le principe qui avait prévalu en 1987, et dont la pertinence a été confirmée par la loi du 11 février 2005, de confier la responsabilité de cette mission de développement aux partenaires sociaux et aux principales associations de personnes handicapées.

S’y ajoute enfin que ce prélèvement est, de fait, rendu possible par une gestion responsable, paradoxalement sanctionnée, et qu’il aura pour conséquence l’impossibilité de répondre à de nouveaux besoins des personnes en situation de handicap et de remettre également en cause la capacité de l’Agefiph à inscrire sa politique dans une dimension pluriannuelle.

Réuni le 11 septembre 2014, le Conseil d’administration de l’Agefiph a donc rejeté une décision qui lui apparaît contraire à la mission que lui a confiée la loi. Je vous prie de croire, Monsieur le Ministre, en l’expression de ma plus haute considération.

La Présidente, Odile Menneteau

Copies : à Madame Marisol Touraine - Ministre des Affaires sociales et de la Santé à Madame Ségolène Neuville – Secrétaire d’Etat chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l’exclusion Aller à la table des matières

2-C) NON RECONDUCTION DU MANDAT DE LUC ALLAIRE À LA CNSA : LES ORGANISATIONS DU GR31 S’INTERROGENT…

Le GR31 déplore la fin du mandat de Luc Allaire à la direction de la CNSA depuis août 2011, qui ressemble à un départ prématuré. La collaboration de Luc Allaire avec la nouvelle présidente, Paulette Guinchard, qui s’annonçait fructueuse, s’interrompt en effet brutalement.

De plus, cette décision intervient au moment même où le projet de loi Adaptation de la société au vieillissement, prévoyant l’élargissement des missions de la CNSA et une révision de sa gouvernance, a entamé son examen au parlement.

Dès lors, le GR31 s’estime légitime à interroger les raisons qui ont présidé à cette décision de nature purement administrative, prise sans considération de la situation particulière que connait la CNSA.

Sous le mandat de Luc Allaire, plusieurs chantiers ont pu être engagés avec succès en concertation étroite avec les membres du conseil : suivi de l’origine et de l’affectation des crédits non reconductibles, analyse de la sous-consommation des crédits affectés au champ des personnes âgées, renforcement des productions et analyses de la CNSA, lancements moins tardifs des campagnes budgétaires annuelles, etc. Dans la lignée de ses prédécesseurs, Luc Allaire a su exercer sa fonction avec dextérité et dans le respect profond de ce qui fonde la spécificité de l’institution CNSA : sa gouvernance, impliquant étroitement les organisations des personnes représentatives des personnes âgées et des personnes handicapées ainsi que de celles œuvrant à leur égard.

Signataires du communiqué au nom du GR31 : Sylvain Denis et Jean-Louis Garcia, Vice-présidents de la CNSA

A propos du GR31 Le GR31 est un espace de réflexion et de concertation réunissant les associations représentant les personnes âgées, les personnes handicapées et les professionnels qui sont à leur service (fédérations d’établissements et de services médico-sociaux) représentés au conseil de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA). Aller à la table des matières

2-D) DÉPENDANCE : GENEVIÈVE GUEYDAN NOMMÉE À LA TÊTE DE LA CNSA

Jusqu’à présent conseillère en politique de solidarité et du logement à la présidence de la République, Geneviève Gueydan a été nommée, mercredi 30 juillet en conseil des ministres, directrice de la caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA), où elle succède, à compter du vendredi 1er août, à Luc Allaire, dont les rumeurs de départ avaient suscité des inquiétudes chez certaines associations du secteur.

Enarque de 51 ans, agrégée d’histoire, ancienne élève de Normale Sup (ENS) et diplômée de Sciences-Po Paris, Geneviève Gueydan a effectué une partie de sa carrière à la Ville de Paris, où elle a notamment occupé, à partir de 2001, les fonctions de directrice adjointe du cabinet du maire d’alors, Bertrand Delanoë, puis de directrice de l’action sociale, de l’enfance et de la santé (DASES) jusqu’en 2012, avant de rejoindre l’Elysée en mai 2013.

Elle remplace donc Luc Allaire, 56 ans, également énarque, ancien élève de l’ENS et diplômé de Sciences-Po Paris, directeur de la CNSA depuis août 2011, après être passé par les bureaux des ministères de la Culture puis du Budget (1987-1997), par l’Opéra de Paris (1998-2003), par la direction de l’hospitalisation et de l’organisation des soins (2003-2008), avant de devenir directeur de l’administration générale et de la modernisation des services (Dagemo), au ministère du Travail, de l’Emploi et de la Santé (2008-2011).

Aller à la table des matières

2-E) SÉGOLÈNE NEUVILLE RECRUTE SA DIRECTRICE DE CABINET À LA VILLE DE PARIS

11 sept. 2014, Par Raphaël Moreaux

La secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l’exclusion, Ségolène NEUVILLE, a nommé à la tête de son cabinet Laurence LEFÈVRE, directrice de la jeunesse et des sports à la ville de Paris depuis 2010. Elle remplace à ce poste Daniel ZIELINSKI.

Titulaire d’une licence de droit public et d’une maîtrise en sciences et techniques des activités physiques et sportives, Laurence Lefèvre a commencé sa carrière en tant que professeure d’éducation physique, avant d’intégrer l’ENA en 1993. À la sortie de l’école, elle intègre le ministère des Affaires sociales et de la Solidarité en tant que cheffe du bureau de la santé mentale, de la toxicomanie et des dépendances (1995-1998), avant d’être nommée sous-préfète de l’arrondissement de Limoux (Aude).

Elle poursuit ensuite sa carrière dans la fonction publique territoriale à la ville de Paris, d’abord en tant que sous-directrice de la petite enfance (2003-2007). Nommée en 2007 directrice générale des services du conseil régional de Picardie, elle revient en 2010 à Paris, à la direction de la jeunesse et des sports Aller à la table des matières

3) ACTUALITES SOCIALES :

3 – A) L’AAH AUGMENTE DE 1,3% AU 1ER SEPTEMBRE

L’allocation aux adultes handicapés (AAH) a été revalorisée de 1,3 % au 1er septembre, ce qui correspond à l’évolution prévisionnelle des prix pour 2014. Son montant passe donc de 790,18 euros à 800,45 euros par mois.

Les plafonds de ressources à ne pas dépasser pour pouvoir bénéficier à l’AAH s’établissent désormais comme suit : * 9 605,40 euros par an ou 2 401,35 euros par trimestre pour une personne seule ; * 19 210,80 euros par an ou 4 802,70 euros par trimestre pour les personnes mariées, liées par un pacte civil de solidarité (PACS) ou vivant en concubinage. Ces montants sont majorés de 4 802,70 euros ou de 1 200,68 euros par enfant à charge.

Pour l’année 2014, ce sont les revenus de 2012 qui sont pris en considération. A noter que les ressources sont appréciées sur le trimestre si l’intéressé perçoit des revenus d’activité professionnelle. Aller à la table des matières

4)- ACTUALITES FRANCAISES DU HANDICAP

4-A) EXTRAIT DES MAGAZINES YANOUS ACTUALITÉ N° 430 – 431 – 432

www.yanous.com

Actualité française du handicap du 21 Juillet au 20 Septembre

VENDREDI 19 SEPTEMBRE - EMPLOI – PAS DE REMISE EN CAUSE DE L’OETH.

Le ministre du Travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social a demandé aux syndicats de salariés et de patrons de négocier une réforme des seuils sociaux "pour revivifier le dialogue social dans les entreprises". Cette négociation portera notamment sur l’effectif salarié nécessaire pour créer un Comité d’Entreprise, désigner un délégué du personnel. Le ministère précise toutefois que le seuil de l’obligation d’emploi de travailleurs handicapés, actuellement fixé à 20 salariés en équivalent temps-plein, n’entre pas dans le champ de cette négociation.

MERCREDI 17 SEPTEMBRE - ADMINISTRATION – LES MDPH DEVIENNENT MDA.

Les députés ont adopté en première lecture le projet de loi d’adaptation de la société au vieillissement. Parmi ses dispositions en faveur des personnes âgées, l’une transfère l’instruction de leurs demandes d’aide à domicile en cas de perte d’autonomie aux Maisons Départementales des Personnes Handicapées qui deviendraient des Maisons Départementales de l’Autonomie. Déjà mises en oeuvre dans quelques départements, ces MDA ne seraient pas obligatoirement dotées de moyens humains et matériels proportionnés à l’augmentation du public à "traiter", ce qui laisse craindre une dégradation du service rendu aux personnes handicapées. Actuellement, le délai de décision en matière de Prestation de Compensation du Handicap peut atteindre 18 mois.

MARDI 16 SEPTEMBRE - CULTURE – CHEZ NIKI DE SAINT PHALLE.

La magnifique rétrospective consacrée à la plasticienne féministe Niki de Saint Phalle exposée au Grand Palais (Paris 8e) jusqu’au 2 février 2015 s’accompagne de quelques actions en direction des publics handicapés. Le 27 septembre, dans le cadre de la Journée Mondiale des Sourds, sera proposé un workshop "Les Signes de l’art et la captation des signes appliqués à l’histoire de l’art" par l’association Signes de Sens, suivi à 15 heures d’une visite conférence LSF de l’exposition. Un parcours audio-tactile est également proposé aux visiteurs malvoyants tout le temps de l’exposition, dont dix oeuvres sont décrites et commentées dans un audioguide spécifique : "Ces dix oeuvres sont reproduites sur des supports thermoformés, à disposition, en libre consultation, dans les salles. Les visiteurs malvoyants peuvent alors associer les descriptions et commentaires d’oeuvres à la découverte tactile de ces oeuvres." Attention, cet audioguide est distinct de l’application téléchargeable. Sculpteuse et performeuse, Niki de Saint Phalle (1930-2002) s’est fait mondialement connaître par ses représentations de la Femme, toutes en rondeur. L’exposition présente les autres aspects de son travail, dont les tirs au fusil sur des assemblages d’objets contenant des poches de peinture, des installations monumentales créées dans plusieurs pays. Au-delà de l’univers très coloré des "Nanas", l’artiste a su également sculpter les souffrances et les aspirations des femmes de son époque.

LUNDI 15 SEPTEMBRE - SPORTS – UN STATUT DU SPORTIF.

Le secrétaire d’Etat aux Sports, Thierry Braillard, a installé une mission d’étude chargée d’élaborer un statut protecteur pour les sportifs professionnels ou de haut-niveau. Les sportifs et personnalités composant cette mission, tous valides, sont chargés de définir des dispositions pouvant être introduites dans le Code du Travail. Si aucun handisportif ou représentant des fédérations handisport et sport adapté participe à la mission, la Fédération Française Handisport sera auditionnée, précise néanmoins le secrétariat d’Etat aux sports.

VENDREDI 12 SEPTEMBRE - ACCESSIBILITÉ – LES CCI AIDENT L’INACCESSIBILITÉ.

La quasi-totalité des Chambres de Commerce et d’Industrie a lancé des appels d’offres destinés à confier à des entreprises le soin de rédiger et monter des dossiers de demandes de dérogation en matière d’accessibilité des Etablissements Recevant du Public. Dernier en date, celui de la CCI de l’Essonne porte sur un maximum de 90.000€ HT, représentant une cinquantaine de missions au "profit de commerçants exploitants un ERP de 5ème catégorie". Les CCI anticipent visiblement sur la mise en oeuvre de la prochaine réglementation en matière d’accessibilité, les exploitants d’Etablissements Recevant du Public ne disposant que jusqu’à fin septembre 2015, si l’ordonnance modifiant les dispositions en vigueur est publiée comme prévu la semaine prochaine, pour se mettre en règle.

JEUDI 11 SEPTEMBRE - POLITIQUE – NEUVILLE FAIT DU VIDE.

Bien que maintenue dans ses fonctions lors de la nomination du second gouvernement dirigé par Manuel Valls, la secrétaire d’Etat chargée des Personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion, Ségolène Neuville, renouvelle l’intégralité de son cabinet à l’exception de la chargée des relations avec les élus et le Parlement, Myriam Bouali. Ségolène Neuville vient tout juste d’en nommer la directrice, Laurence Lefèvre, haut-fonctionnaire quinquagénaire qui a travaillé dans les domaines sociaux (petite enfance, discriminations, santé mentale). Le conseiller technique sourd chargé du handicap, Jérémie Boroy, nommé le 30 mai dernier, n’est pas renouvelé dans ses fonctions. Ce remaniement d’ampleur laisse la secrétaire d’Etat sans soutien politique et technique alors que l’Ordonnance instaurant la mise en inaccessibilité durable du cadre bâti, des transports et de la voirie devrait être présentée au Conseil des Ministres du 25 septembre puis immédiatement promulguée et suivie des décrets et arrêtés

JEUDI 28 AOÛT – EMPLOI/INSTITUTIONS – PAS USAGER MAIS TRAVAILLEUR.

Saisie par la Cour de Cassation le 29 mai 2013, la Cour de Justice de l’Union Européenne (CJUE) doit prochainement dire si l’usager d’un Etablissement et Service d’Aide par le Travail (ESAT) est un "travailleur" au sens légal. La décision attendue dans les prochaines semaines résulte d’un litige opposant un travailleur handicapé à son établissement, l’ESAT La Jouvene, installé à Châteauneuf de Gadagne (Vaucluse) et géré par l’Association de parents et d’amis de personnes handicapées mentales (APEI) : la direction avait refusé de verser au travailleur des congés payés qu’il estimait lui être dûs, et le litige a parcouru toutes les étapes de la procédure civile jusqu’à ce que la Cour de Cassation saisisse la CJUE pour savoir dans quelle mesure le droit européen s’applique aux "usagers" d’ESAT. En effet, la législation française définit qu’ils ne sont pas salariés et que le droit du travail ne leur est pas applicable (à l’exception des dispositions sur l’hygiène et la sécurité) alors que la législation européenne leur étend potentiellement le statut de "travailleur". C’est ce que considère dans un avis présenté à l’audience du 12 juin dernier, l’avocat général de la CJUE, la décision de la Cour étant en délibéré. Dans l’hypothèse où ses magistrats suivraient cet avis, les travailleurs en ESAT pourraient bénéficier des mêmes droits que les salariés, sauf si la Cour de Cassation parvenait à trouver dans le droit français des dispositions différentes qui ne seraient pas contraires au droit européen, cas de figure fort improbable.

MERCREDI 27 AOÛT - POLITIQUE – NEUVILLE RECONDUITE.

Le second gouvernement socialiste conduit par Manuel Valls ne comporte pas de changement significatif en ce qui concerne les personnes handicapées. La secrétaire d’Etat dédiée, Ségolène Neuville, est maintenue, de même que sa ministre de tutelle chargée des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine, qui hérite également du droit des femmes. Sa précédente titulaire, Najat Vallaud-Belkacem, remplace le "contestataire" Benoit Hamon au ministère de l’Education nationale, à moins d’une semaine de la rentrée scolaire. Autre changement du fait du départ de Frédéric Cuvillier, la nomination du député socialiste Alain Vidalies au secrétariat d’Etat aux Transports. Ségolène Neuville n’a pas participé au premier Conseil des Ministres du nouveau gouvernement, retenue dans son département des Pyrénées-Orientales par le décès de son compagnon, Christian Bourquin, sénateur socialiste et président du Conseil Régional Languedoc-Roussillon.

VENDREDI 15 AOÛT – SANTÉ/CÉCITÉ - 36 PROTHÉSES RÉTINIENNES FINANCÉES.

Près de cinq mois après l’avoir annoncé (lire l’actualité du 21 mars 2014), l’arrêté relatif à la prise en charge par la Sécurité Sociale du système de prothèse épirétinienne Argus II a été signé par la ministre de la Santé, Marisol Touraine. Inscrite dans le cadre du nouveau forfait-innovation, la prise en charge est accordée dans le cadre d’une étude conduite par le fabricant Second Sight pour deux années d’implantation, deux autres pour le suivi, et une dernière d’analyse des données. Dans cette période de cinq ans, l’implantation sera réservée à 36 personnes de plus de 25 ans "ayant eu une vision utile des formes dans le passé [...] souffrant de dégénérescence rétinienne externe sévère à profonde [et] bénéficiant d’une perception résiduelle de la lumière pour les deux yeux." L’étude sera contrôlée par les services du ministère de la Santé, et les implantations réalisées au Centre hospitalier national d’ophtalmologie (CHNO) des Quinze-Vingts (Paris 12e) et aux Centres hospitaliers universitaires de Bordeaux (Gironde) et de Strasbourg (Bas-Rhin). Le coût tout compris est fixé à 95.897€ par patient.

DIMANCHE 11 AOÛT – JUSTICE/CÉCITÉ – VIOLENTE AGRESSION DANS LE 78.

Une dame sexagénaire aveugle a été contrainte de retirer 800€ d’un distributeur bancaire par des voleurs qui menaçaient d’abattre son chien-guide. Les faits se sont produits dans une petite ville des Yvelines ; les malfrats ont fait toucher à leur victime l’arme à feu avec laquelle ils ont affirmé vouloir abattre le chien-guide si sa maitresse ne leur donnait pas sa carte bancaire et le code secret.

LUNDI 4 AOÛT – TRANSPORTS/ACCESSIBILITÉ – METTIS RÉPARE SA BÉVUE.

La communauté d’agglomération Metz Métropole (Moselle) lance une nouvelle campagne de travaux de mise en accessibilité en autonomie du tout-récent Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) Mettis. Lancée en octobre dernier, cette ligne qui remplaçait un projet avorté de tramway n’offrait pas d’accessibilité aux clients en fauteuil roulant électrique du fait d’un aménagement déficient et d’un choix de matériel inadapté : la hauteur des quais est nettement inférieure à celle des autobus et la courte palette comble-lacune s’est avérée infranchissable, les pneus des fauteuils motorisés butant contre la grosse épaisseur de cet équipement. En décembre prochain, les 80 quais du Mettis devraient été relevés à hauteur du plancher des bus, et comporteront plusieurs systèmes d’accessibilité : guidage podotactile vers la porte avant, signalisation au sol des portes donnant accès à un emplacement fauteuil roulant, signalisation adaptée des stations aux usagers déficients visuels.

LUNDI 28 JUILLET - SANTÉ/CÉCITÉ – RETINA FRANCECONTRE L’AVASTIN®.

L’introduction dans la loi de financement rectificative de la Sécurité Sociale pour 2014 d’une disposition autorisant la prescription d’un médicament anticancéreux dans le traitement de Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age (DMLA) est dénoncée par l’association Retina France comme une "santé à deux vitesses". Si la disposition adoptée par le Parlement, sur amendement d’un député soutenu par le Gouvernement, ouvre un champ de prescription de médicaments ayant un effet sur une pathologie autre que celles pour lesquelles ils sont officiellement autorisés, son application prochaine pour la DMLA ravive une polémique ancienne : actuellement, seul le Lucentis® (distribué en Europe par Novartis) est autorisé, alors que l’Avastin® (anticancéreux distribué par Roche) procure les mêmes effets. Le premier coûte toutefois 25 fois plus cher que le second, alors que Roche est actionnaire de Novartis, ce qui a valu à ces deux laboratoires une condamnation en Italie pour entente illicite sur cette affaire Lucentis-Avastin, ces deux médicaments étant produits par l’américain Genentech. Bien que les études ménées depuis deux ans aux Etats-Unis et en France concluent à un bénéfice-risque équivalent entre les deux médicaments prescrits pour la DMLA, Retina France invoque des "pertes partielles ou totales de la vue chez plusieurs patients traités par le passé" et "souhaite réaffirmer ses priorités, en premier lieu la sécurité optimale pour l’ensemble des patients malvoyants, l’accès équitable pour tous aux traitements existants, le soutien à la Recherche Médicale et l’aide aux familles touchées par les maladies de la rétine."

SAMEDI 26 JUILLET - FINANCES – CHOIX DE L’ASSUREUR EMPRUNTEUR.

A compter d’aujourd’hui, un particulier qui contracte un emprunt immobilier disposera d’un délai d’un an pour changer, sans pénalité, d’assurance garantissant le remboursement en cas de décès, d’invalidité ou d’incapacité. Cette disposition qui vise à faire jouer la concurrence concerne tous les emprunteurs, qu’ils soient valides, malades ou handicapés.

LUNDI 21 JUILLET – VIE AUTONOME – RÉDUCTION DE COTISATIONS SOCIALES.

Les particuliers qui emploient directement du personnel à domicile pour l’aide à la petite enfance, aux personnes âgées dépendantes ou handicapées vont bénéficier d’une baisse de 1,50€ de cotisations payées par heure travaillée. Cette mesure a été adoptée par l’Assemblée Nationale en dernier examen du projet de loi de financement rectificative pour la Sécurité Sociale pour 2014. Lors du débat, des députés ont relevé la perte depuis 2012 de 28.000 emplois en équivalent temps-plein du fait de l’accumulation d’augmentations des cotisations sociales acquittées par les particuliers employeurs, au point de sinistrer ce secteur d’activité comme vient de le relever une mission sénatoriale dont le rapport final a été publié le 2 juillet. Dans un communiqué, la Fédération des particuliers employeurs de France (FEPEM) estime que la réduction annoncée ne concernera que peu de personnes, les personnes handicapées ou âgées dépendantes étant déjà exonérées du paiement des charges sociales.

Avec l’aimable autorisation de Laurent LEJARD rédacteur en chef du magazine Yanous Aller à la table des matières

4-B) BÉBÉ AMOUR, LE RETOUR !

Publié en 1992, le recueil de conseils destinés aux futurs parents aveugles ’Bébé Amour’ vient d’être actualisé et complété. Sa créatrice, Anne Burger, explique les raisons de cet ouvrage, et livre ses réflexions sur la maternité des femmes aveugles. Avoir des enfants a paru tout naturel à Anne Burger, Lorraine aujourd’hui retraitée et grand-mère : "Il y a un peu plus de 20 ans, je donnai la vie à mon quatrième enfant. J’étais très entourée, aidée, par mon mari, d’autres personnes. À la maternité, j’ai reçu la boîte rose et constaté que les informations qu’elle contenait n’étaient pas accessibles en braille." Cette boîte distribuée dans les maternités aux mamans contient des conseils pratiques ainsi que des échantillons de produits, sans adaptation particulière. "Alors, reprend Anne Burger, je me suis organisée avec l’Association Valentin Haüy (AVH) pour que le livret que j’ai écrit, Bébé Amour, soit imprimé en braille et remis gratuitement aux mamans non-voyantes. Il contient des informations générales et spécifiques, ainsi que mon ressenti, mon expérience de mère, ma manière de faire : j’ai eu quatre enfants en six ans et demi." En 1992, il n’existait rien en la matière, "et encore moins écrit par une personne handicapée, complète Anne Burger. On n’est pas mieux placé que lorsque l’on est en situation, pour apprécier les soucis, donner de bons conseils. L’idée a cheminé, une amie conseillère en éducation sociale et familiale m’a aidée. La première version a été diffusée par l’AVH en versions braille, noir et audio sur cassette, une centaine d’exemplaires environ. Et il y a quatre ans, le président de l’AVH m’a proposé de l’actualiser. J’ai modifié certaines informations, telle la pratique de coucher bébé sur le ventre qui était conseillée à l’époque, et complété avec des technologies récentes. Cette actualisation a été réalisée en collaboration avec une étudiante sage-femme, Anne Lambolez : elle a écrit des chapitres sur la sexualité des femmes enceintes, les matériels, les prestations sociales, les aides administratives. Et on a eu l’idée de le distribuer via le réseau des boîtes roses de Family Service, qui a participé au financement de même que d’autres entreprises. Ce qui fait que les maternités disposent de l’information et peuvent introduire le livret adapté dans la boîte qu’elles distribuent." Une version audio de Bébé Amour, au format adapté Daisy, est téléchargeable à la Bibliothèque Numérique Francophone Adaptée L’expérience d’Anne Burger constitue l’un des piliers de l’ouvrage, et elle la fait largement partager : "Des limitations sont induites par la personne voyante lorsqu’elle est au contact d’une non-voyante. Par exemple, on peut me guider en me prenant le bras, ce qui soulève mon épaule, alors je rectifie délicatement en prenant moi-même le bras de la personne qui me guide. J’ai dialogué avec des élèves infirmiers, c’est bien d’éduquer le personnel, c’est mieux d’éduquer la personne aveugle. Faites-vous montrer les gestes à accomplir, mais ne laissez pas faire à votre place ! Le plus souvent, on tombe sur des professionnels bienveillants. Même si on ne sait pas toujours à qui on parle, il ne faut pas hésiter à demander qui guide où s’exprime, pour apprécier la qualité du propos. Il faut parler, toute aide est agréable et généreuse. Si un aidant ne fait pas bien, il suffit de le dire, d’éduquer. Et il faut faire confiance : donner la vie est une aventure, on s’interroge toutes." Outre cet aspect éducatif, Bébé Amour comporte de nombreux conseils pratiques et des matériels récents : "La technologie a évolué. Je présente les étiquettes vocales que l’on place sur des objets, le détecteur de couleurs, la balance vocale, les applications iPhone, etc." Pour Anne Burger, les femmes aveugles doivent librement assumer leur désir de maternité et vaincre, au besoin, les réticences de leur entourage, de même que les pères : "Il n’y a jamais eu d’accident domestique avec mes enfants, parce que j’ai toujours été vigilante, prudente. Et mes enfants sont comme les autres, les deux aînées sont actuellement élèves en école vétérinaire. Les pères non-voyants ont envie de s’impliquer auprès de leurs enfants, par le toucher, les changes, les biberons. Le père non-voyant sera certainement plus présent que le voyant. Être aveugle n’est pas une mince affaire, mais ce n’est pas une raison pour refuser la maternité à une femme."

Propos recueillis par Laurent Lejard, septembre 2014. Aller à la table des matières

4-C) 3 GUIDES POUR BIEN GÉRER LA RENTRÉE SCOLAIRE

A l’occasion de cette rentrée 2014, l’Onisep publie trois guides destinés aux familles et aux professionnels qui donnent des informations pratiques et concrètes sur les structures du secteur médico-social et les dispositifs d’inclusion de l’Éducation nationale scolarisant les élèves handicapés de la maternelle au lycée. Ils ont pour titre : « Handicap visuel », « Handicap auditif » et « Handicap moteur ».

Quelles pistes ? Ils offrent des pistes pour construire un parcours de scolarisation adapté, à travers de nombreuses rubriques : Quel mode de scolarisation choisir ? En établissement scolaire ordinaire ou en établissement médico-social ? Où se situent ces établissements ? Comment trouver un service de soins pour accompagner, par exemple, un collégien handicapé ? Quelles sont les démarches à effectuer ? Quelles sont les aides financières ?

Où se les procurer ? Chacun de ces annuaires détaille les différents modes de scolarisation, à l’intérieur de l’établissement médico-social, en dispositif collectif d’inclusion ou individuellement en collège ou lycée avec l’appui d’un service de soins si nécessaire. Ils recensent aussi les principales associations pouvant apporter de l’aide aux élèves et à leurs parents. Ces publications de l’Onisep, au prix de 5 euros chacune, sont disponibles dans les librairies et librairies régionales de l’Onisep (coordonnées sur onisep.fr) ou en commande sur librairie.onisep.fr.

Aller à la table des matières

5) ACTUALITÉS INTERNATIONALES DU HANDICAP

5-A) EXTRAIT DES MAGAZINES YANOUS-ACTUALITÉ N° 430-431

www.yanous.com Actualités internationales

VENDREDI 15 AOÛT - PHILIPPINES - CULTURE.

L’audio-description et le sous-titrage adapté font enfin leur entrée aux Philippines. Les premiers films a bénéficier de ces adaptations seront "Hugo Cabret" de Martin Scorsese (2011) et "Les Misérables" de Tom Hooper (2012), présentés dans quatre grands cinémas du pays. Fruit de la collaboration entre plusieurs associations nationales, une chaîne de cinémas et le Bureau de classification télévisuelle, cette première opération devrait bientôt être suivie d’autres. (Source : Inquirer)

MERCREDI 13 AOÛT - ISRAËL - ACCESSIBILITÉ.

L’Autorité de Développement de Jérusalem (JDA, entité regroupant le gouvernement israélien et la municipalité) vient de lancer un projet de plus de 4 millions d’euros pour améliorer l’accessibilité à la vieille ville. Des rampes d’accès seront notamment construites dans le Quartier Juif, la Cité de David et le Saint-Sépulcre, accompagnées de panneaux indicateurs spécialement conçus pour les déficients visuels. (Source : The Algemeiner)

SAMEDI 9 AOÛT - CAMBODGE - MÉDIA.

La toute première station de radio spécifiquement dédiée aux auditeurs handicapés vient de commencer à émettre depuis Phnom Penh. Intitulée "La voix des personnes handicapées", elle doit sa naissance au soutien du PNUD et d’ONG internationales. Outre le fait qu’elle créera quelques emplois dans un secteur particulièrement sinistré, la radio permettra de d’informer les personnes handicapées sur toutes sortes de sujets, et sensibiliser le grand public aux thématiques liées au handicap. Quelque 300.000 Cambodgiens sont "officiellement" handicapés, soit environ 2% de la population du pays. (Source : Vancouver Desi)

MARDI 29 JUILLET - LUXEMBOURG - ÉMOI.

L’histoire, parue fin juin dans la presse, d’un homme aveugle âgé de 52 ans, obligé de dormir dans un parc public de la capitale après avoir été mis à la porte d’un logement (pourtant payé) dans un hôtel car la propriétaire de l’établissement ne supportait plus les contrôles incessants du Fonds national de solidarité (FNS), a ému tout le grand-duché. L’homme avait en vain contacté les structures d’aides et associations. C’est finalement l’une d’entre elles, Resonord, après avoir rejeté sa demande, qui lui a trouvé un logement temporaire. Le ministère de la Famille, embarrassé par l’affaire, a assuré que cet ancien SDF serait "substantiellement soutenu par l’Etat luxembourgeois" et bénéficierait du Revenu minimum garanti. Tout cela dans un pays prospère où, selon une récente étude du ministère du Travail, le quota de travailleurs handicapés en entreprises est loin d’être respecté, y compris dans le secteur public. (Source : Luxemburger Wort)

JEUDI 24 JUILLET - AUSTRALIE - TECHNOLOGIE.

La compagnie OwnFone, spécialisée dans les téléphones mobiles personnalisés par impression 3D, vient de mettre sur le marché, à un prix modeste (une soixantaine d’euros) un téléphone spécifiquement destiné aux usagers braillistes. L’appareil, simplissime et sans écran, se résume à quelques touches dont trois permettent d’appeler directement des numéros présélectionnés. Une alternative peu onéreuse aux interfaces adaptées, plus sophistiquées mais plus chères, développées par d’autres fabricants. (Source : Stuff)

JEUDI 24 JUILLET – INDE - MOBILITÉ.

La compagnie Ducere, basée à Secunderabad (ville jumelle d’Hyderabad, capitale de l’État du Télangana), vient de lancer en prévente un modèle de chaussure baptisé Lechal, dont la semelle, pouvant être commandée séparément, est pourvue de capteurs électroniques connectés Bluetooth qui vibrent afin de communiquer, notamment aux personnes déficientes visuelles, des informations d’itinéraire. L’ensemble fonctionne avec le smartphone de l’utilisateur et l’interface Google Maps. Prix annoncé autour d’une centaine d’euros la paire. (Source : Wired)

LUNDI 21 JUILLET - BULGARIE - TRANSPORTS.

L’aéroport international de Sofia vient d’inaugurer son tout premier espace d’attente dédié aux passagers handicapés. Il est situé au terminal 2, près du premier comptoir d’enregistrement. Les usagers devront avoir enregistré leur vol pour pouvoir l’utiliser mais pourront y demeurer avec leurs accompagnateurs. Jusqu’alors, le service d’assistance aux passagers handicapés se résumait au strict minimum, bien que le personnel ait été reconnu pour sa compétence. (Source : Reduced Mobility Rights)

LUNDI 21 JUILLET - SÉNÉGAL - AIDE.

Le Gouvernement a annoncé le développement d’un système de "cartes d’égalité des chances" destiné aux personnes handicapées, ouvrant droit à des avantages en matière de protection sociale mais aussi dans les domaines de la santé, de l’éducation, de la formation ou de l’emploi. 20.000 de ces cartes seront diffusées cette année, via les Commissions Techniques Départementales, grâce à l’informatisation des données ; 50.000 le seront d’ici 2017. (Source : APS)

LUNDI 23 JUIN - ZAMBIE - VERDICT. Le hacker aveugle Jairos Tembo, qui avait pénétré les bases de données de plusieurs grandes entreprises du pays, dont des sociétés de téléphonie, engendrant un préjudice évalué à plusieurs milliers d’euros, a été condamné à deux ans de prison ferme en dépit de son handicap, reconnu par la Cour. Il faut dire que parmi ses victimes comptaient rien moins que les ministres de la Défense et des Affaires étrangères en personne... Jairos Tembo a néanmoins annoncé son intention de faire appel. (Source : ITWeb Africa)

Avec l’aimable autorisation de Laurent LEJARD rédacteur en chef du magazine Yanous

Aller à la table des matières

6) ACCESSIBILITÉ

6-A) LE PROJET DORDONNANCE SUR L’ACCESSIBILITÉ PRÉSENTE UN « DEGRÉ DE PRÉCISION EXCESSIF », POUR LA CCEN

Alors que le Conseil d’État examine ces jours-ci le projet d’ordonnance relative à "la mise en accessibilité des établissements recevant du public, des transports publics, des bâtiments d’habitation et de la voirie pour les personnes handicapées", le texte a déjà fait l’objet de deux consultations obligatoires, par le Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH) et par la Commission consultative d’évaluation des normes (CCEN). Les deux instances s’y opposent, mais pas avec le même argumentaire.

LES NORMES EXCESSIVES : UN "FREIN À L’ATTEINTE DE L’OBJECTIF D’ACCESSIBILITÉ"

La CCEN a ainsi émis le 24 juin un avis défavorable sur le projet d’ordonnance, ainsi que sur deux projets de décrets qui lui sont liés. La commission présidée par Alain Lambert a considéré que les dispositions prévues témoignaient d’un "degré de précision excessif", ne permettant pas "une mise en œuvre circonstanciée en fonction des différents cas de figure" se présentant localement. Pour la CCEN, "l’encadrement législatif et réglementaire" est même un "frein à l’atteinte de l’objectif d’accessibilité" prévu par la loi du 11 février 2005. Dans une lettre datée du 30 juin dont Localtis a eu connaissance, Alain Lambert, explicitant les motifs de cet avis à la secrétaire d’État chargée des personnes handicapées, précise que ces projets de texte empêchent, en l’état, "l’application des principes de proportionnalité et de subsidiarité". Le président du conseil général de l’Orne rapporte que "les élus ont dénoncé le coût significatif" généré par les dispositions prévues, dans un contexte financier contraint. En outre, "les élus ont également regretté le maintien des dispositions pénales", constituant un "frein à l’action publique locale", ajoute Alain Lambert. Dans le détail des scrutins exprimés par la CCEN sur les projets de texte, quatre avis défavorables émanent de membres représentants des élus locaux ; le seul avis favorable est celui d’un représentant de l’État.

"DISCERNEMENT" POUR LA CCEN, "BON VOULOIR DES ACTEURS" POUR LA CNCPH

Tout en demandant la réalisation d’une "évaluation ex-post" s’attachant à "déterminer le taux d’utilisation des équipements", la délibération de la CCEN lance un "appel solennel au discernement" pour une mise en œuvre des règles d’accessibilité davantage en adéquation aux "moyens financiers des collectivités locales, sauf à ralentir l’effectivité des progrès". Dans un avis adopté plus récemment (voir notre article du 24 juillet), le Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH) s’est également opposé au projet d’ordonnance, mais pour un motif inverse. En mettant l’accent sur la "souplesse de la procédure" prévue, qualifiée de "portes ouvertes au seul bon vouloir des acteurs", la CNCPH a jugé que le projet d’ordonnance était "inacceptable en l’état". Après l’avis du Conseil d’État, le projet d’ordonnance devrait être présenté en Conseil des ministres début septembre. Aller à la table des matières

6-B) SERVICE DE TRANSPORT PERSONNALISÉ

Pour vos déplacements Que vous habitiez ou que vous soyez de passage en région parisienne : TRANS’R - Service de Transport Personnalisé Directeur : M. Georges Bernardin RODRIGUES 4 allée des fleurs – 93230 GAGNY Tél. 06 16 86 66 49 & 06 14 60 24 50 Trans.r@gmail.com

Partenaire de la PAM … Habilité et habitué à tous types de handicaps. Équipé pour les fauteuils roulants Acceptant sans problèmes les chiens.

Une facture peut vous être délivrée sur demande. Exemples de tarifs : De 0 à 5 Km : 15 € Pour un trajet simple. De 6 à 15 Km : Km x 2 € De 16 Km à 30 Km 1.5€ De 30Km à 60Km 1,25€ Aller à la table des matières

6-C) RATP : INFORMATIONS TRAVAUX

Localisation travaux dates

Station Plaisance (L13) Renouvellement d’un escalier mécanique dédié à la sortie des voyageurs rue Raymond Losserand. Du 30 septembre au 9 décembre 2014

Station Les Sablons (L1) Renouvellement d’un escalier mécanique dédié à la sortie des voyageurs donnant sur avenue Charles de Gaulle. Du 29 septembre au 9 décembre

Station Wagram (L3) Renouvellement d’un escalier mécanique dédié à la sortie des voyageurs 74 avenue de Villiers. Du 29 septembre au 19 décembre 2014

Station Maubert-Mutualité (L10) Renouvellement d’un escalier mécanique dédié à la sortie des voyageurs boulevard Saint-Germain. Du 24 septembre au 9 décembre

Station Olympiades (L14) Renouvellement d’un escalier mécanique dédié à la sortie des voyageurs donnant sur la rue Tolbiac. Du 22 septembre au 23 décembre

Aller à la table des matières

7) CULTURE

7-A) AUDIODESCRIPTION 2014-2015.

Le nombre de théâtres et d’opéras français qui proposent des spectacles adaptées par audiodescription aux spectateurs déficients visuels poursuit son augmentation. Panorama de l’offre nationale.

C’est toujours l’association parisienne Accès Culture qui assure les deux-tiers de l’offre actuellement connue des pièces de théâtres ou oeuvres lyriques audiodécrites. De son côté, Juliette Soulat et l’association Les souffleurs de mots développent leurs actions, en proposant à Dijon une formation d’audiodescripteur. On ne recense pas cette année de nouveaux intervenants. L’association aquitaine Culture Hors Limites met en relation les personnes handicapées, et notamment déficientes visuelles, avec des volontaires bénévoles désirant les accompagner au spectacle, les Souffleurs d’images du Centre Recherche Théâtre et Handicap interviennent à la demande de spectateurs en Île-de-France et Provence Alpes Côte d’Azur, région dans laquelle l’association L’Oeil qui écoute assure une audiodescription à la demande, Prête moi tes yeux au théâtre intervient à Paris au Théâtre 13 ; dans le Limousin, le site Dans tous les sens présente les spectacles et événements culturels accessibles ou adaptés aux spectateurs déficients visuels. Les événements audiodécrits sont présentés ci-après par ordre alphabétique des villes.

Aix-en-Provence. Le Théâtre du Jeu de Paume ressuscitera le 22 janvier 2015 la comédie de Barillet et Grédy L’or et la paille. Le Grand Théâtre de Provence recevra, le 14 février 2015, Mimi, opéra de Frédéric Verrières sur un livret de Bastien Gallet, interprétation moderne des "Scènes de la vie de bohème" d’Henri Murger. Angers Nantes Opéra recevra le 16 novembre 2014, Elena, fantaisie de Francesco Cavalli sur les frasques amoureuses d’Hélène de Troie brillamment mise en scène par Jean-Yves Ruf. Autre fantaisie débridée, le 15 janvier 2015, avec le Barbe Bleue de Jacques Offenbach, où ce conte cruel est passé à la moulinette !

Angoulême. Le Théâtre d’Angoulême recevra, le 13 février 2015, La Bonne Âme du Se-Tchouan (Bertolt Brecht), dans une mise en scène de Jean Bellorini ; calendrier de la saison sur CD audio, programme de salle en gros caractères, réservation auprès de Céline Brulet-Reulier : 05 45 38 61 50.

Arcachon. Juliette Soulat (Les Souffleurs de Mots) audiodécrira lors du festival Ciné Sans Frontières, du 2 au 8 février 2015, pour un programme encore à préciser.

Aubervilliers. Le Théâtre de la Commune accueillera le 12 avril 2015 un spectacle hors-les-murs de la MC93 fermée pour rénovation, Cinéma Appolo, adaptation du roman d’Alberto Moravia "Le mépris" réalisée par Michel Deutsch et Mathias Langhoff. Visite tactile à l’issue de la représentation, tarif réduit, programmes en braille ou caractères agrandis. Renseignements et réservations auprès de Gaëlle Brynhole : 01 41 60 72 74.

Besançon. Les deux scènes - scène nationale de Besançon affichera le 3 décembre 2014 Scènes de la vie ordinaire, adaptation par Catherine Hugot de la pièce éponyme d’Hervé Blutsch, métamorphose d’un couple entre burlesque et fantastique. Approche tactile du décor sur demande, renseignements et réservation auprès d’Anne Bouchard : 03 81 51 03 12 ou 03 81 51 95 23. Le CDN de Besançon - Franche-Comté proposera pour sa part le 22 janvier 2015 "La bête dans la jungle", adaptation par Marguerite Duras d’une nouvelle d’Henry James sur la rencontre d’un couple et son attente de l’extraordinaire. Du Marivaux à suivre le 19 mars 2015 avec "Le triomphe de l’amour", conte cruel et fable politique. Approche tactile du décor sur demande par mél. Renseignements et réservations auprès de Jérôme Sallé : 03 81 88 90 71. Bordeaux. Le Théâtre National de Bordeaux en Aquitaine (TNBA) proposera, le 16 octobre 2014, Lignes de faille, adaptation du roman de Nancy Huston qui raconte 60 ans d’histoire d’une famille à travers un grain de beauté qui s’est transmis sur quatre générations. Un grand classique à suivre le 17 janvier 2015, Andromaque (Jean Racine) transposé dans les années 1920 par le metteur en scène Frédéric Constant. Programmes en braille et en gros caractères, découverte tactile du décor. Renseignements et réservations auprès de Marlène Redon : 05 56 33 36 62.

L’Opéra National de Bordeaux reprendra, les 5 et 7 octobre 2014, la version sixties de La bohème (Giacomo Puccini) telle que l’avait créée Laurent Laffargue en 2006. Dernière oeuvre de la saison et encore une transposition, à l’époque de la révolution industrielle cette fois, Norma (Vincenzo Bellini) sera audiodécrite les 31 mai et 3 juin 2015. Ateliers de découverte et maquette tactile du théâtre. Renseignements auprès de Karine Fourré : 05 56 00 54 03.

Caen. Le Théâtre de Caen accueillera le 25 janvier 2015 La Bonne Âme du Se-Tchouan (Bertolt Brecht), dans une mise en scène de Jean Bellorini.

Chambéry. L’Espace Malraux proposera le 5 février 2015 Lucrèce Borgia, tragi-comédie de Victor Hugo mise en scène par David Bobée, avec Béatrice Dalle dans le rôle-titre. Sélection de spectacles particulièrement adaptés aux personnes déficientes visuelles disponible en braille et audio, renseignements et réservations auprès d’Agathe Philippe : 04 80 14 02 46. Cherbourg. Le Trident-Scène nationale de Cherbourg-Octeville présentera, le 28 novembre 2014, L’affaire de la rue de Lourcine, comédie de moeurs d’Eugène Labiche. Autre comédie le 28 avril 2015, Les fourberies de Scapin (Molière) par la compagnie Les géotrupes.

Clermont-Ferrand. Le Centre lyrique Clermont-Auvergne créera le 17 janvier 2015 une nouvelle production de Rigoletto (Giuseppe Verdi). Place le 30 mai suivant à Così fan tutte (Mozart) dans une coproduction avec Opéra Nomade ; tarif spécifique.

Dijon. La Minoterie, tout nouveau théâtre jeune public ouvert en décembre 2013 dans une halle entièrement rénovée, audiodécrira le 4 octobre 2014 Peter Pan, mis en scène par Christian Duchange, directeur du théâtre et de la Compagnie l’Artifice qui jouera la pièce. Approche tactile du décor sur demande, renseignements et réservation auprès de Marie-Hélène Félix : 03 80 48 03 22. Le Théâtre Dijon Bourgogne - CDN proposera quant à lui un Molière le 20 novembre : Tartuffe ou l’imposteur, dans une mise en scène du directeur des lieux, Benoît Lambert. Deux autres spectacles seront accompagnés par des Conteurs d’images issus d’une formation dispensées au théâtre : le 11 décembre Une nuit à la présidence, dénonciation des dégâts du néocolonialisme en Afrique, puis La place royale ou l’amoureux extravagant (Pierre Corneille) le 2 avril 2015. Approche tactile du décor sur demande, renseignements et réservations auprès de Sophie Bogillot : 03 80 68 47 39. Enfin, l’Opéra de Dijon proposera une seule audiodescription, le 22 février 2015 à l’Auditorium, pour Le Barbier de Séville (Gioacchino Rossini) dans la mise en scène de Jean-François Sivadier. Demi-tarif y compris pour l’accompagnateur, visite tactile, programmes en braille ou gros caractères. Renseignements et réservations : 03 80 48 82 76 ou 06 03 13 79 20.

Douai. Le Tandem accueillera à l’Hippodrome, le 25 mars 2015, la Lucrèce Borgia (Victor Hugo) mise en scène par David Bobée et interprétée par Béatrice Dalle.

Gap. Le Théâtre La Passerelle recevra, le 10 janvier 2015, la production signée Georges Lavaudant du célèbre Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand, avec un Patrick Pineau très investi dans le rôle-titre.

Grenoble. La MC2 audiodécrira trois pièces. D’abord les 13 et 15 novembre 2014, Oncle Vania (Anton Tchékhov) dans une mise en scène d’Éric Lacascade. Puis les 28 et 29 janvier 2015, Cyrano de Bergerac dans la production de Georges Lavaudant. Enfin les 2 et 8 avril, La mégère apprivoisée, de William Shakespeare, avec Philippe Torreton en dresseur de "dragon". Programmes en gros caractères ou en braille, visites tactiles des décors ou du théâtre. Renseignements auprès d’Anne Meric : 04 76 00 79 65.

La Roche-sur-Yon. Le Grand R accueillera le 9 décembre 2014, au Manège, Oncle Vania (Anton Tchékhov) dans la mise en scène d’Éric Lacascade. Renseignements auprès de Christian Germain : 02 51 47 83 99.

Le Havre. Le Volcan recevra le 19 février 2015 le Cyrano de Bergerac (Edmond Rostand) version Georges Lavaudant. Puis le 29 mars, ce sera Le bourgeois gentilhomme (Molière-Lully) dans la très belle mise en scène de Denis Podalydès.

Lille. Le Théâtre du Nord - CDN représentera en français le 9 octobre 2014 la dernière pièce de l’auteur allemand Marius Von Mayenburg, Martyr, confrontation entre un adolescent au fanatisme religieux exacerbé et une enseignante qui lui oppose une argumentation puisée dans le texte Saint : un thème d’actualité... Un grand classique à suivre le 13 novembre, Phèdre (Jean Racine) dans une mise en scène signée Christophe Rauck qui a conquis la critique la saison dernière. Pour conclure le 17 avril 2015, Le rêve d’Anna, un texte d’Eddy Pallaro interprété par les marionnettes hyperréalistes à taille humaine de Bérangère Vantusso. Approche tactile du décor sur demande, renseignements et réservation auprès de Céline Delesalle : 03 20 14 24 19. De son côté, l’Opéra de Lille proposera, les 29 janvier et 1er février 2015, Idoménée (Mozart), dirigé par Emmanuelle Haïm avec Patrizia Ciofi en Elettra. Seconde et dernière oeuvre audidécrite les 20 mai, 4 et 7 juin 2015, Madame Butterfly, drame amoureux japonisant de Giacomo Puccini, dans une mise en scène de Jean-François Sivadier.

Limoges. L’Opéra-Théâtre créera le 11 novembre 2014 L’affaire Tailleferre, quatre opéras radiophoniques "Du style galant au style méchant" de la compositrice Germaine Tailleferre, la seule femme du groupe des Six. Visite tactile le 5 novembre. A suivre le 4 janvier 2015, Le barbier de Séville (Rossini) dans la mise en scène de Jean-François Sivadier qui tournera beaucoup cette saison. Visite tactile le 19 décembre 2014. Puis le 8 mars 2015, Le Freischütz, opéra romantico-fantastique de Carl Maria von Weber malheureusement peu joué en France. Visite tactile le 5 mars. Enfin le 10 mai, Cosi fan Tutte, un Mozart délicieusement misogyne. Visite tactile le 7 mai. Programmes en braille et en gros caractères pour tous ces spectacles. De son côté, le Théâtre de l’Union signale dans la brochure de la saison les spectacles accessibles aux personnes déficientes visuelles mais sans audiodescription : Le lavoir le 15 novembre 2014, un festival de jazz du 18 au 21 novembre, D’après une histoire vraie les 3 et 4 février 2015, La dame aux camélias du 10 au 12 mars, Sophocle les 12 et 13 mai. Renseignements complémentaires auprès du service des relations publiques.

Lyon. Célestins Théâtre de Lyon recevra le 12 octobre 2014 la Phèdre (Jean Racine), dans la mise en scène de Christophe Rauck. Puis, le 30 novembre, le Platonov (Anton Tchékhov) du collectif Les possédés. Ensuite, le 14 décembre, Oblomov (Ivan Gontcharov) interprété par la Comédie-Française. Enfin, le 8 avril 2015, Le malade imaginaire (Molière) version Michel Didym ; tarif spécifique. Marseille. La Criée-Théâtre National de Marseille audiodécrira les 19 et 20 décembre 2014 Liliom (Ferenc Molnar) dans la production de Jean Bellorini. Théâtre musical ensuite, les 10 et 11 avril 2015 : Gould Menuhin avec Charles Berling. Programmes en braille et gros caractères, souffleurs d’images sur demande, renseignements auprès d’Anne Pirone : 04 96 17 80 20.

Pour sa part, le Théâtre du Gymnase recevra, le 31 janvier 2015, Novecento d’Alessandro Baricco, avec André Dussolier contant l’histoire d’un enfant trouvé et sa carrière musicale. Suivra le 4 mars Nina, vaudeville d’André Roussin avec Mathilde Seigner et François Berléand. Programmes en braille, caractères agrandis et audio.

Enfin, l’Opéra Municipal de Marseille accueillera, le 1er février 2015, Les caprices de Marianne, adaptation par Henri Sauguet de la pièce de Marivaux, dans une production rémoise ; ce sera la première audiodescription réalisée dans l’opéra de la seconde ville de France... Montpellier. L’Opéra Orchestre national Montpellier Languedoc-Roussillon audiodécrira à l’Opéra Comédie, le 4 janvier 2015, une nouvelle production d’Idomenée (Mozart) confiée à Jean-Yves Courrègelongue. Le "spectacle des familles" 14+18 sera également audiodécrit le 6 juin 2015, avec visite tactile pour les enfants aveugles ou malvoyants et leurs familles. Visites tactiles de l’opéra, rencontres avec les artistes et les techniciens de l’opéra, répétitions ouvertes, découverte des costumes et des décors, renseignements auprès du service Jeune Public et Actions Culturelles : 04 67 601 999.

Nancy. L’Opéra national de Lorraine créera, le 30 novembre 2014, une nouvelle production de Nabucco (Giuseppe Verdi) mis en scène par John Fulljames. Suivra le 26 avril 2015 La ville morte, d’Erich Wolfgang Korngold, magnifique adaptation du roman "Bruges-la-Morte" de Georges Rodenbach, mise en scène par Philipp Himmelmann ; demi-tarif. Nantes. Le Théâtre Graslin recevra le 8 novembre 2014, Elena, fantaisie de Francesco Cavalli brillamment mise en scène par Jean-Yves Ruf. Autre fantaisie débridée, le 17 décembre, avec le Barbe Bleue de Jacques Offenbach. Pour finir, le 15 mars 2015, la trop rarement donnée Ville morte, d’Erich Wolfgang Korngold, dans la production de Nancy.

Le Grand T audiodécrira pour sa part, le 2 novembre, un Shakespeare peu joué, Le conte d’hiver, tragicomédie de moeurs mise en scène par Patrick Pineau. Place le 14 décembre à Platonov (Anton Tchékhov) avec Emmanuelle Devos. Pour terminer le 28 avril 2015, J’avais un beau ballon rouge, confrontation dans l’Italie des années de plomb entre un père et sa fille révolutionnaire, incarnés par Richard et Romane Bohringer. Programmes en braille et gros caractères, renseignements et réservation : 02 51 88 25 25.

Enfin, le Lieu Unique (ancienne usine LU) audiodécrira le 13 novembre une oeuvre dansée, D’après une histoire vraie, de Christian Rizzo. Tarif préférentiel, visite tactile du plateau, renseignements et réservations auprès de l’équipe des relations aux publics : 02 51 82 15 51/22. Nanterre. Nanterre-Amandiers recevra le 12 octobre 2014 "La Mouette" (Anton Tchekhov) dans une mise en scène de Frédéric Bélier-Garcia, avec Nicole Garcia. Tarif réduit, visite tactile à l’issue de la représentation, renseignements et réservations auprès de Catalina Diaz Lecoq : 01 46 14 70 12.

Narbonne. Le Théâtre - scène nationale de Narbonne recevra le 17 décembre 2014 François Morel qui viendra expliquer que La fin du monde est pour dimanche. Mais comme ce dimanche-là n’est pas prêt d’arriver, Peter Pan (lire ci-dessus à Angers et Dijon) ravira les petits et les grands le 28 février 2015, avec approche tactile du décor sur demande. Renseignements et réservations auprès d’Audrey Tallieu : 04 68 90 90 05.

Nîmes. Le Théâtre de Nîmes regroupera ses trois audiodescriptions pendant l’automne. Tout d’abord le 22 octobre 2014, Silences obligés, danse hip hop interprétée par Nabil Hemaïzia et Nacim Battou qui "interrogent la mémoire et l’identité dans la notion d’espace". La seconde partie "Rage", ne sera pas audiodécrite. Place le 19 novembre à Oblomov, d’Ivan Alexandrovitch Gontcharov, interprété par la Comédie-Française. Enfin le 3 décembre 2014 L’Annonce faite à Marie, pièce de Paul Claudel mise en scène par Yves Beaunesne. Programmes en braille et caractères agrandis, version audio du programme de saison disponible sur demande. Renseignements et réservations auprès d’Adèle Brouard : 04 66 36 65 19.

Orléans. Le CADO proposera, le 12 octobre 2014, La tempête (William Shakespeare), avec Claude Rich. Place le 29 mars 2015 à Pierre Richard III, de Pierre Richard et Christophe Duthuron, où "le grand blond avec une chaussure noire" livre sur scène sa vie d’artiste... Paris : théâtres. La Comédie Française va "s’attaquer", les 5, 11 et 15 octobre, 14 novembre et 6 décembre 2014 à Tartuffe ou l’Imposteur (Molière), avec une nouvelle mise en scène "dé-religiosisée" et embourgeoisée de Galin Stoev. A suivre en février 2015 sur deux dates encore à définir, la reprise du Songe d’un nuit d’été (William Shakespeare), dans la mise en scène de l’ancienne patronne du lieu, Muriel Mayette-Holtz. Du Federico Garcia Lorca ensuite, courant mai, avec La Maison de Bernarda Alba, enfermement forcé dans la société andalouse de 1930. Pour finir, en juin, la reprise de La tragédie d’Hamlet (William Shakespeare) transposée dans un club-house par Dan Jemmett... Tarifs réduits, programmes en braille ou caractères agrandis, renseignements et réservations auprès du service accessibilité : 01 44 58 15 02.

La Colline-Théâtre national audiodécrira les 18 et 23 novembre 2014 La mission, dans laquelle des révolutionnaires français vont en Jamaïque pour soulever les esclaves. Suivra, les 27 janvier et 1er février 2015, Platonov (Anton Tchékhov), avec le collectif Les possédés et Emmanuelle Devos. Pour finir les 10 et 15 mars, La bête dans la jungle, adaptation par Marguerite Duras d’une nouvelle d’Henry James. Tarif réduit, renseignements et réservations auprès de Christelle Longequeue : 01 44 62 52 12. L’Odéon - Théâtre de l’Europe audiodécria deux spectacles aux Ateliers Berthier (17e). D’abord, les 18 et 20 janvier 2015, La Réunification des deux Corées, texte et mise en scène de Joël Pommerat, dans laquelle on parle de beaucoup de choses... sauf de la Corée. Viendra ensuite, les 31 mai et 2 juin, Liliom (ou la vie et la mort d’un vaurien), de Ferenc Molnár dans une mise en scène de Jean Bellorini. Programmes en braille ou caractères agrandis, préférences en placement de salle, tarif réduit. Renseignements et réservations auprès d’Alice Hervé : 01 44 85 40 47.

Le Théâtre 13 audiodécrira dans sa salle de bord de Seine, les 18, 21, 25 et 28 septembre 2014, Yerma, de Federico Garcia Lorca, ou un couple doit affronter son incapacité à avoir un enfant. Dans la même salle, Troyennes sera audio-décrit les 20 et 23 novembre et les 4 et 7 décembre, texte de Kevin Kleiss d’après Euripide sur le destin des captives après la chute de Troie. Tarif réduit, renseignements et réservations auprès d’Yselle Bazin : 01 45 88 41 89.

Le Théâtre de la Ville recevra les 8 et 10 mars 2015 La mégère apprivoisée, de William Shakespeare, avec Philippe Torreton (mais pas dans le rôle titre !). Tarif réduit, programmes en braille ou caractères agrandis, renseignements et réservations auprès de Lydia Gaborit : 01 48 87 59 47.

Le Théâtre du Rond-Point proposera, les 21 et 23 novembre 2014, Novecento, d’Alessandro Baricco, avec André Dussolier contant l’histoire d’un enfant trouvé et sa carrière musicale. A suivre les 27 et 29 mars 2015, Lignes de faille (lire ci-dessus à Bordeaux). Programmes détaillés en braille ou caractères agrandis, informations et réservations auprès de Jean-Christophe Lucchesi : 01 44 95 98 16. Le Théâtre National de Chaillot jouera, les 18 et 22 novembre 2014, Oh boy !, ou comment s’occuper de ses trois jeunes demi-frère et soeurs. Le héros étant homosexuel, la pièce a été censurée à plusieurs reprises. Puis Martin Crimp vous conviera, les 27, 29 et 30 novembre, Dans la république du bonheur, un Noël en famille qui déménage ! Visite tactile avant les représentations. Pour finir les 10, 12 et 14 avril, Wajdi Mouawad posera la question de l’identité et du positionnement vis-à-vis de ses origines dans Soeurs. Programmes en braille et caractères agrandis, jumelles de théâtre sur l’ensemble des représentations, visites tactiles du théâtre, ateliers artistiques. Réservations par mél ou au 01 53 65 30 00.

Le Théâtre Paris-Villette recevra, les 16 et 19 avril 2015, le Falstafe de Valère Novarina, d’après William Shakespeare. Tarif réduit, programme en braille ou caractères agrandis, renseignements et réservations auprès de Chloé Bourret : 01 40 03 72 38 ou 01 40 03 72 23.

Paris opéras. L’Athénée Théâtre Louis-Jouvet reprendra les 7 et 9 janvier 2015 l’adaptation par la compagnie Les Brigands (qui ne créera rien cette saison) de La Grande Duchesse (de Gerolstein), dans laquelle l’essentiel de l’opérette de Jacques Offenbach a survécu... Tarif réduit, réservations auprès d’Isabelle Mercier : 01 53 05 19 18. L’Opéra Comique proposera, les 21 et 23 décembre, La Chauve-souris, opérette de Johann Strauss, dans une nouvelle version française modernisée de Pascal Paul-Harang et une mise en scène contemporaine décadente. Tarifs réduits, programmes en braille ou caractères agrandis, visites tactiles, renseignements et réservations auprès de Philomène Loambo : 01 42 44 45 47.

L’Opéra national de Paris reprendra les 14, 21 et 30 septembre 2014 La Traviata (Giuseppe Verdi) mise en scène par Benoît Jacquot, dans laquelle Diana Damrau avait enflammé la salle la saison précédente. Autre reprise les 15, 18 et 22 mars 2015, celle du Faust (Charles Gounod) dont la mise en scène de Jean-Louis Martinoty fut créée lors d’une période de grève... Reprise enfin, les 3, 10 et 14 mai avec La flûte enchantée version Robert Carsen avec des chanteurs-acteurs. Réduction de 30% y compris un accompagnateur, programmes en braille ou caractères agrandis, renseignements et réservations auprès du service des relations avec le public, par mél ou au 01 40 01 18 50.

Le Théâtre Musical de Paris-Châtelet audiodécrira, les 14, 19 et 21 mars 2015, "Singin’ in the rain", adaptation lyrique du film et de la chorégraphie de Gene Kelly et Stanley Donen, dans une mise en scène de Robert Carsen. Demi-tarif, programme en braille ou caractères agrandis, renseignements et réservations auprès du service des relations publiques : 01 40 28 28 00.

Quimper. François Morel fera étape le 7 novembre 2014 au Théâtre de Cornouaille - scène nationale de Quimper pour conter comment La fin du monde est pour dimanche. Visite adaptée du théâtre, téléchargement du programme de la saison au format MP3, audiodescription de chaque fiche spectacle sur le site Internet de théâtre, renseignements et réservation auprès de David Guyard : 02 98 55 98 50. Reims. La Comédie de Reims - CDN audiodécrira le 16 octobre 2014 l’une des pièces les plus connues de Molière, L’avare, dans une mise en scène de Ludovic Lagarde. Le 15 janvier 2015, place à Mimi, opéra de Frédéric Verrières sur un livret de Bastien Gallet, interprétation moderne des "Scènes de la vie de bohème" d’Henri Murger mises en opéra par Giacomo Puccini (représenté et audiodécrit en mai à l’Opéra, lire plus bas) ; en italien, français et allemand, surtitré en français. Pour finir, le 21 mai, Cendrillon, adaptation par Joël Pommerat pour petits et grands du célèbre conte de Charles Perrault. 10€ la place y compris pour l’accompagnateur, visites tactiles du décor, renseignements et réservation auprès de Margot Linard : 06 26 27 62 53. L’Opéra de Reims adaptera quant à lui quatre oeuvres : Les caprices de Marianne, le 18 octobre 2014, adaptation par Henri Sauguet de la pièce de Marivaux, dans une production rémoise de son Centre Français de Promotion Lyrique qui va tourner dans 14 théâtres sur deux saisons. Légèreté viennoise à suivre, le 14 décembre, avec La chauve-souris, célébrissime comédie grinçante composée par Johann Strauss donnée en allemand et avec une Rosalinda de luxe, Mireille Delunsch. Le 1er février 2015, ce sera une autre célébrité, Le barbier de Séville de Gioacchino Rossini, mis en scène par Jean-François Sivadier. L’un des chefs-d’oeuvre de Giacomo Puccini clôturera cette saison audiodécrite, le 17 mai, La bohème, dans une mise en scène classique de l’avignonnaise Nadine Duffaut. Visite tactile du décor et des costumes, rencontre avec l’équipe artistique, renseignements et réservation auprès du service des publics, par mél ou au 03 26 50 31 04.

Rennes. Le Théâtre National de Bretagne (TNB) recevra le 17 janvier 2015 La mégère apprivoisée, de William Shakespeare, avec Philippe Torreton en dresseur de dragon... Visite tactile le 14 janvier. Pour clore la saison, le 6 juin Le malade imaginaire, pièce de Molière mise en scène par Michel Didym. Visite tactile le 3 juin. L’Opéra de Rennes présentera pour sa part, le 3 janvier 2015, Barbe Bleue, dans l’adaptation déjantée de Jacques Offenbach également proposée à Angers et Nantes. Autre conte tout aussi adapté, mais par Gioacchino Rossini, La Cenerentola sera à l’affiche le 28 mai 2015 dans la mise en scène de feu Jérôme Savary réalisée par Frédérique Lombart. Visite des espaces publics et des coulisses, ateliers de pratique et d’initiation au chant choral, sorties aux concerts "Révisez vos classiques". Renseignements au Service d’Action culturelle : 02 23 62 28 00.

Rouen. Le Centre Dramatique National de Haute-Normandie créera, le 16 décembre 2014, la Lucrèce Borgia (Victor Hugo) mise en scène par David Bobée et interprétée par Béatrice Dalle ; programmes en braille et en gros caractères, tarifs spécifiques. L’Opéra de Rouen audiodécrira pour sa part, le 5 octobre 2014, Les contes d’Hoffman, opéra fantastique de Jacques Offenbach, les quatre héroïnes étant chantées par Fabienne Conrad, les quatre "méchants" par Laurent Alvaro. Puis le 18 janvier La Cenerentola (Gioacchino Rossini) dans une mise en scène de Sandrine Anglade. Un Wagner pour finir le 17 mai, Lohengrin, mis en scène par... Carlos Wagner, homonyme du compositeur. Prêt de loupes, découvertes tactiles, tarif réduit de 25%, renseignements et réservation auprès d’Angélina Prévost : 07 81 15 36 09.

Saint-Brieuc. La Passerelle - scène nationale de Saint-Brieuc recevra François Morel, le 14 mars 2015, pour expliquer que La fin du monde est pour dimanche ! Renseignements et réservation au 02 96 68 18 40.

Saint-Denis. Le Théâtre Gérard Philipe audiodécrira le 11 janvier 2015 La Bonne Âme du Se-Tchouan (Bertolt Brecht), dans une mise en scène du maitre lieux, Jean Bellorini. Tarif réduit, programme de la saison 2014-2015 en gros caractères disponible sur demande, réservations auprès de François Lorin : 01 48 13 19 91.

Saint-Étienne. La Comédie de Saint-Étienne affichera, le 9 octobre 2014, Chapitres de la chute, chronique de l’ascension des banquiers Lehman brothers jusqu’à leur faillite de 2008 qui a contribué à plonger le monde dans la crise. Suivra le 21 novembre L’Annonce faite à Marie, de Paul Claudel, mise en scène par Yves Beaunesne. L’Opéra Théâtre Saint-Étienne affichera pour sa part, le 4 janvier 2015, Don Pasquale, opéra-bouffe de Gaetano Donizetti, dans une mise en scène modernisée d’Andrea Cigni. Du théâtre ensuite, le 9 mars, avec Nina, vaudeville d’André Roussin avec Mathilde Seigner et François Berléand. Programmes en braille et caractères agrandis, réservations et renseignements auprès de Clarisse Giroud : 04 77 47 83 62. Saint-Nazaire. Le Théâtre, scène nationale recevra le 17 décembre 2014 Le conte d’hiver (William Shakespeare) mis en scène par Patrick Pineau. Visite tactile du plateau. Le 25 février 2015, ce sera Chapitres de la chute, chronique des banquiers Lehman brothers (lire ci-avant à Saint-Etienne).

Toulon. Le Théâtre Liberté recevra, le 19 décembre 2014, La grande Duchesse, honnête adaptation par la compagnie Les Brigands de l’opérette de Jacques Offenbach. Suivra le 30 janvier 2015 L’or et la paille, comédie boulevardière de Barillet et Gredy. Et pour finir, le 22 avril J’avais un beau ballon rouge, avec Richard et Romane Bohringer. Visite adaptée du théâtre.

Toulouse. Le Théâtre du Capitole affichera les 9 et 12 octobre 2014 Un bal masqué (Giuseppe Verdi), dirigé par Daniel Oren. A suivre les 21 et 30 décembre, une rareté : l’opérette espagnole Doña Francisquita, composée par Amadeo Vives, mise en scène par un spécialiste du genre, Emilio Sagi. Nettement plus sérieux les 8 et 11 février 2015, le drame wagnérien Tristan et Isolde, reprise de la mise en scène de Nicolas Joël avec Robert Dean Smith en Tristan. Et pour clore la saison, les 28 et 30 juin, la monumentale Turandot (Giacomo Puccini), dans une nouvelle production de la maison. Tarif spécifique, renseignements et réservations auprès du service des relations avec les publics, par mél ou au 05 67 73 84 50.

Tours. Le Centre Dramatique Régional de Tours recevra le 11 octobre 2014 Yvonne, princesse de Bourgogne, farce grinçante de Witold Gombrowicz mise en scène par Jacques Vincey, directeur des lieux. Autre pièce accueillie, le 25 mars 2015 Les caprices de Marianne, drame romantique d’Alfred de Musset mis en scène par Frédéric Bélier-Garcia. Programmes en braille et caractères agrandis.

Versailles et proximité. Le Festival européen Orphée théâtre et handicap, qui se déroulera du 13 septembre au 14 octobre 2014 dans plusieurs salles et théâtres des Yvelines (Versailles, Fontenay le Fleury, Rambouillet - Marly le Roi - Saint Arnoult en Yvelines) audiodécrira sur demande préalable par mél les spectacles à l’affiche.

Villeurbanne. Le Théâtre National Populaire débutera sa saison audiodécrite par un Molière, L’école des femmes, les 26 et 29 octobre 2014, avec Robin Renucci en Arnolphe. Suivra le 6 février 2015 Une nuit à la présidence, rencontre explosive entre un chef d’Etat africain et des artistes critiques. Enfin, le 5 mai, La Jeanne de Delteil, dans laquelle Jeanne d’Arc survit ! Approche tactile du décor sur demande, renseignements et réservation auprès de Cécile Leclaire : 04 78 03 30 08. Aller à la table des matières

7-B) CINÉMA CGR ET SÉANCES EN AUDIO DESCRIPTION

C’est avec plaisir que nous vous informons que Le groupe CGR a officiellement lancé les séances en Audio Description dans ses cinémas installés dans 38 villes de province et de région parisienne. Vous trouverez ci-dessous la liste des cinémas équipés par CGR du système Fidélio dans toutes les grandes salles de chaque multiplex.

Voici la liste, et leur date de sortie, des prochains films qui seront proposés en Audio Description dans les cinémas CGR : 24/09 : ELLE L’ADORE (Studio Canal) 01/10 : TU VEUX OU TU VEUX PAS (Warner- en attente de confirmation) 08/10 : LOU ! (Studio Canal) 15/10 : SAMBA (Gaumont)

Chacun de ces films sera le leader de sa semaine de sortie et prendra normalement place en grande salle des cinémas CGR. Les séances disponibles en Audio description seront marquées du logo AD sur le site Internet www.cgrcinemas.fr. Vous pourrez ainsi accéder à la programmation de chaque cinéma

Liste des cinémas CGR par ville MEGA CGR ; 11 salles ; 30 Rue SAINT-ROCH ; 16000 ANGOULEME MEGA CGR ;8 salles ; 1 bd du 11 Novembre ; 89000 AUXERRE MEGA CGR ; 7 salles ; Site de Glain - Allée de Glain ; 64100 BAYONNE MEGA CGR ; 15 salles ;ZAC DU GRAND NOBLE ; 31700 BLAGNAC MEGA CGR ; 12 salles ;Rond Point de l’Intendance ; 33000 BORDEAUX MEGA CGR ; 12 salles ; ZAC DU PRADO ; 18000 BOURGES MEGA CGR ; 15 salles ; LES VALLIERES - ZI NORD – 69530 BRIGNAIS MEGA CGR ; 9 salles ; Avenue KENNEDY – 19100 BRIVE MEGA CGR ; 12 salles ; Parc de La PORTE – 62700 BRUAY LA BUISSIERE MEGA CGR ; 12 salles ; ZAE du PAS ST JACQUES – 86180 BUXEROLLES CINE MAJESTIC ; 9 salles ; ZI Escanotière – 51000 CHALONS EN CHAMPAGNE MEGA CGR ; 12 salles ; Boulevard FELIX AMIOT – 50100 CHERBOURG CGR LE PARIS ; 7 salles ; rue barrière de Jaude – 63100 CLERMONT FERRAND MEGA CGR ; 12 salles ; 1 PLACE Scheurer Kestner – 68000 COLMAR CGR CHABRAN ; 7 salles ; 166 place du 7ème bataillon de chasseurs Alpin – 83300 DRAGUIGNAN MEGA CGR ; 12 salles ; 5 Avenue du MARECHAL JOFFRE – 93800 EPINAY SUR SEINE MEGA CGR ; 10 salles ; PLACE DE L’AGORA – 91000 EVRY MEGA CGR ; 8 salle ; Lieu dit les Brandes - ZA les portes d’Aquitaine – 86240 FONTAINE LE COMTE MEGA KINE ; 10 salles ; Route de METZ - RN 3 – 57800 FREYMING MERLEBACH MEGA CGR ; 12 salles ; Zone de MILLET - CAP MALO – 35520 LA MEZIERE MEGA CGR : 12 salles ; Avenue HENRI BECQUEREL – 17000 LA ROCHELLE CGR DRAGON : 6 salles ; 8 cours des Dames – 17000 LA ROCHELLE MEGA CGR : 11 salles ; Zone de MANEBOS – 56600 LANESTER MEGA CGR ; 12 salles ; ZAC DES COMMANDEURS – 34970 LATTES CGR COLISEE ; 7 salles ; 11 rue du PORT – 72000 LE MANS MEGA CGR ; 9 salles ; Place HENRI DUNANT – 78200 MANTES LA JOLIE MEGA CGR ; 9 salles ; ZI CROIX SUD - route de PERPIGNAN – 11100 NARBONNE MEGA CGR ; 12 salles ; Place de la Brèche – 79000 NIORT MEGA CGR ; 12 salles ; Place du 7ème ART – 64000 PAU CGR SAINT LOUIS ; 7 salles ; 11 rue du Maréchal Joffre – 64000 PAU CGR CASTILLE ; 8 salles ; 24 place du Maréchal Leclerc – 86000 POITIERS MEGA CGR ; 12 salles ; Centre Commercial NORD ROUSSILLON – 66600 RIVESALTES MEGA CGR ; 12 salles ; ZAC des PORTES DE L’OCEANE – 72650 SAINT SATURNIN MEGA CGR ; 11 salles ; AV DES FORGES - ANCIEN ARSENAL – 65000 TARBES MEGA CGR ; 12 salles ; Boulevard JACQUES DUCLOS – 40220 TARNOS MEGA CGR ; 16 salles ; Centre commecial Bay 1 Loisirs – 77200 TORCY MEGA 2 LIONS ; 12 salles ; Avenue MARCEL MERIEUX – 37200 TOURS MEGA CENTRE ; 8 salles ; 4 place François Truffaut 37000 TOURS MEGA CGR ; 15 salles ; Avenue du 7ème ART ; 33140 VILLENAVE D’ORNON MEGA CGR ; 12 salles ; Avenue Pierre Beregovoy - Pôle Méditérranée ; 34420 VILLENEUVE LES BEZIERS Aller à la table des matières

7-C) RENTRÉE LITTÉRAIRE ACCESSIBLE AUX AVEUGLES ET MALVOYANTS SUR LA BIBLIOTHÈQUE ONLINE BNFA

Tout juste après leur parution en librairies, déjà plus de 75 titres de la rentrée littéraire sont accessibles sur le Web aux personnes aveugles ou malvoyantes grâce à la Bibliothèque Numérique Francophone Accessible.

Grâce à la Bibliothèque Numérique Francophone Accessible (BNFA : http://www.bnfa.fr), la rentrée littéraire est enfin accessible aux personnes handicapées visuelles. Les livres sont proposés en plusieurs versions numériques : ils peuvent être lus en braille grâce à des appareils spécialisés, en gros caractères sur écran et peuvent aussi être écoutés grâce à une voix de synthèse.

Aujourd’hui, ce sont 75 titres de cette rentrée littéraire qui sont téléchargeables : d’autres suivront dans les prochaines semaines avec pour objectif de rendre accessibles autant de livres que possible parmi les 607 qui arriveront en librairies http://www.bnfa.fr/

Aller à la table des matières

8) EMPLOI

8-A) COMMUNIQUE DE RETOUR D’IMAGE / INA EXPERT

A l’initiative de Retour d’image, Ina EXPERT (Institut national de l’audiovisuel), leader de la formation professionnelle aux métiers de l’audiovisuel propose, du 17 novembre au 5 décembre 2014, une formation innovante destinée au public non voyant intitulée COLLABORATION A L’ECRITURE ET A LA QUALITÉ DE L’AUDIODESCRIPTION.

Ce stage a pour but de former des professionnels compétents pour contribuer à l’audiodescription, à l’étape de l’écriture dans les laboratoires, mais aussi dans les groupes de télévision, associations ou organismes culturels produisant une offre accessible.

Il s’agit d’une formation de 105 heures dont 70 heures encadrées par différents intervenants (audiodescripteurs, scénariste, ingénieur du son…) et 35 heures de stage dans le cadre d’une entreprise de postproduction, aux coté d’auteurs et de techniciens.

Elle permettra à 7 participants de :
- parcourir les étapes de production de l’audiodescription jusqu’à l’enregistrement et son mixage, pour la télévision ou pour le cinéma,
- saisir les enjeux de l’écriture audiodescriptive à partir d’extraits de films, d’extraits de scénarii et d’exercices pratiques en présence d’auteurs,
- d’analyser la bande son d’un film et l’importance de sa musique avec un ingénieur du son,
- réfléchir aux différents genres et types de cinéma (ex. documentaire, film d’animation) et leurs enjeux descriptifs,
- cerner les informations importantes à décrire en fonction du film, de son rythme, de son mode narratif et de son style,
- explorer la spécificité de la collaboration entre l’audiodescripteur et un professionnel non voyant, en précisant l’apport de celui-ci dans le cours de l’écriture,
- s’initier à la direction d’acteur en studio d’enregistrement, au regard des indications de jeu différentes, pour l’audiodescription, de la voix off ou de la voice over,
- avoir un aperçu du contexte actuel des processus de normalisation et de certification qualité applicables à l’audiodescription, en France et à l’étranger,
- mettre en pratique leurs acquis durant un stage encadré par des professionnels.

Informations pratiques : du 17 au 28 novembre au siège de l’Ina à Bry-sur-Marne et du 1er au 5 décembre en entreprise en région Parisienne. Des transports adaptés entre Paris et Bry sur Marne sont en cours de négociation.

Prix : cette formation annoncée au prix de 3500 € est en cours d’agrément par des organismes qui en faciliteront le financement. Contacter Retour d’image pour plus d’informations.

Conditions d’inscription : La formation est réservée aux personnes aveugles ou malvoyantes ayant un niveau d’études minimum de Bac + 2 en lettres ou sciences humaines et une pratique professionnelle ou artistique de l’écriture. Les candidats retenus seront de préférence cinéphiles et devront maîtriser l’environnement informatique (traitement de texte). En cas de besoin, certains candidats peuvent se voir proposer une évaluation et une mise à niveau informatique par Cap Emploi Paris, afin de suivre le stage.

Les inscriptions sont ouvertes : Le nombre de places est limité à 7. Nous invitons les personnes intéressées à prendre contact au plus vite avec Retour d’image, qui accompagne les préinscriptions en évaluant des besoins spécifiques de chaque candidats. Après un entretien de pré-inscription et la validation de leur dossier, les candidatures retenues seront assurées d’une aide au financement. Les inscriptions seront ensuite contractualisées avec Ina EXPERT et avec une entreprise par stagiaire.

Contact : formation.retourdimage@gmail.com / tel. 09 60 14 77 16.

Lien pour accéder à l’offre de formation sur le site d’Ina EXPERT, (un descriptif accessible peut être téléchargé, en cliquant sur Texte du descriptif accessible au bas de la 3eme colonne) : http://www.ina-expert.com/formation...

A propos de Retour d’image : L’association Retour d’image est à l’origine d’un festival de cinéma dont les films sont, dès 2003, audiodécrits et sous-titrés pour sourds et malentendants. Aujourd’hui Centre de ressources cinéma et handicap, elle mène des actions éducatives axées sur l’accessibilité du cinéma pour les spectateurs en situation de handicap et conseille les professionnels (exploitants, producteurs, distributeurs et autres diffuseurs) dans ce domaine. Réunissant professionnels de l’audiovisuel en situation de handicap ou non et amateurs de cinéma représentatifs des publics visés, elle est soutenue notamment par le Centre national du cinéma et de l’image animée, la ville de Paris et la région Ile de France. Elle collabore régulièrement avec le Ministère de la culture et de la communication. Pour cette formation, Retour d’image remercie tout particulièrement la Fondation d’entreprise l’OCCITANE qui en accompagne le développement depuis 2012, afin de favoriser l’accès des personnes non voyantes à de nouveaux métiers. Nous publierons prochainement la liste des entreprises proposant des stages et pouvant contribuer au financement. Pour en savoir plus : www.retourdimage.eu

A propos d’Ina EXPERT, centre international d’expertise des médias et des contenus numériques : Ina EXPERT est le leader des formations aux métiers de l’audiovisuel et des nouveaux médias. Avec 560 stages de formation, Ina EXPERT forme chaque année 4500 professionnels venus de tous pays et s’est engagé également avec Ina SUP dans l’enseignement supérieur, du BTS aux Masters avec 14 diplômes de Bac+2 à Bac+5. Une expertise unique au cœur d’une entreprise de service public incontournable de l’audiovisuel, l’INA. Ina EXPERT c’est aussi des activités :
- d’Expertise & Conseil qui apportent diagnostic et accompagnement aux entreprises ou collectivités souhaitant sauvegarder et valoriser leur patrimoine audiovisuel
- de Recherche qui développent des solutions pratiques pour la restauration, la sauvegarde numérique des images, la protection des contenus… Pour en savoir plus : ina-expert.com

Aller à la table des matières

12) LES ASSOCIATIONS MEMBRES DE LA CFPSAA

12-A) HANDICAPZERO : SMARTPHONE ACCESSIBLE : UN NOUVEAU SUPPORT TECHNIQUE POUR LES SOLUTIONS TELORION

Telorion a choisi de confier le support technique de ses solutions Telorion Vox et Telorion Zoom à l’association HandiCaPZéro dont l’expérience et le savoir-faire sont reconnus dans ce domaine puisqu’elle assure déjà cet accompagnement pour d’autres interfaces d’accessibilité.

Ce support technique, gratuit, est ouvert à toute personne qui dispose d’un smartphone équipé (actuellement compatible sur Samsung S2, S3 et S4 mini). L’équipe, spécialement formée par Telorion, accompagne chaque utilisateur dans les difficultés techniques qu’il pourrait rencontrer et dans l’optimisation de l’usage de ces solutions sur son smartphone.

Pour rappel, Telorion propose aux personnes déficientes visuelles une suite logicielle simple et utile s’installant sur des smartphones grand public et permettant de communiquer, lire, se divertir, se déplacer et d’accéder à des aides pratiques au quotidien. Pour les personnes non-voyantes, Telorion Vox élimine la barrière du tactile grâce à une solution combinant clavier physique et interface vocale revisitée. Pour les personnes touchées par des troubles de la vue, Telorion Zoom apporte un confort de lecture mobile grâce à un affichage en très grands caractères et des contrastes couleur adaptés.

Tout savoir sur ce service Pour contacter le support technique Telorion-HandiCaPZéro :
- un numéro de téléphone : 01.53.40.99.36 (prix d’une communication nationale depuis un poste fixe en France métropolitaine) du lundi au jeudi de 13:30 à 17:00 et le vendredi de 13:30 à 16:00.
- un e- mail : support-technique@handicapzero.org Vous pouvez également consulter la FAQ dédiée à ces solutions sur handicapzero.org

à propos de Telorion Dans un monde numérique pensé pour les voyants, Telorion permet aux non-voyants et aux personnes atteintes de troubles de la vue de gagner en indépendance et d’améliorer leur quotidien quelle que soit leur maitrise des nouvelles technologies (qu’ils soient novices ou expérimentés). Sur la base de smartphones grand public, Telorion propose une suite logicielle simple, efficace et utile qui permet aux déficients visuels de facilement communiquer, lire, se divertir, se déplacer et d’accéder à de nombreuses aides pratiques qui facilitent leur quotidien. telorion.fr

à propos de HandiCaPZéro HandiCaPZéro (créée en 1987) facilite l’autonomie quotidienne des personnes aveugles et malvoyantes. En partenariat avec des entreprises et des collectivités, l’association propose gratuitement des dispositifs accessibles : éditions adaptées (braille, caractères agrandis, audio Daisy), web... dans les domaines de l’information, la santé, l’emploi, la vie pratique, le sport, les loisirs... handicapzero.org

Aller à la table des matières

13) APPEL À ACTION

13-A) UNE PREMIERE EN AFRIQUE FRANCOPHONE

Institut IROKO : Un pôle innovant dédié à la formation de formateurs pour déficients visuels

L’Association Ton Village t’appelle (ATVA), à Villeurbanne, et l’association togolaise des aveugles (ATA), en partenariat avec la Commission de la solidarité internationale de voir ensemble (CSI), ont initié et élaboré un projet d’école de formation de formateurs pour déficients visuels, dénommée Institut Iroko, implanter à Tabligbo au Togo, dans la région maritime, à 77 km au Nord/Est de Lomé, la capitale.

Ce projet, en cours d’élaboration, a reçu le soutien du gouvernement togolais, du Service de Coopération et d’Action culturelle de l’ambassade de France au Togo et de l’association Voir ensemble.

Pour atteindre nos objectifs, nous recherchons des formateurs bénévoles : un ophtalmologue, un psychologue, un enseignant spécialisé (matières scientifiques), un enseignant spécialisé (pédagogie adaptée), susceptibles de se rendre au Togo, pour animer des formations à partir du mois d’octobre 2016. Voyage et frais de séjour sont pris en charge.

Si vous êtes intéressés, merci de contacter : M. Nicolas KOKOUMA 06 24 83 21 35 nicolas.kokouma@laposte.net Aller à la table des matières

13-B) INVITATION À UNE EXPÉRMENTATION SCIENTIFIQUE AU MUSÉE DES ARTS ET MÉTIERS.

Monsieur Vincent RIEUF, Docteur Section CNU 60 - Design, Émotion & Réalité-Virtuelle - Ingénieur de Recherche - Laboratoire d’Excellence Création Art et Patrimoine, a le plaisir de vous inviter à participer aux expérimentations du Projet EMULE. Ce projet est à l’initiative du Laboratoire d’Excellence Création, Art et Patrimoine.

Le Projet EMULE a pour objectif de développer une expérience nouvelle et universelle du Musée. En effet, nous sommes partis du constat que les musées ne sont pas encore accessibles à tous. Certaines œuvres ne sont pas intelligibles pour les personnes ayant une gêne/déficience sensorielle, pour les enfants ou encore pour les personnes âgées.

Ce projet de recherche a aujourd’hui permis de tester une nouvelle expérience de visite du Musée des Arts et Métiers. Afin d’en valider la pertinence, nous y accueillons des visiteurs pour des expérimentations d’une durée d’une heure.

Si vous êtes enthousiaste à l’idée de participer à ce programme de recherche, que vous êtes amateur de nouvelles technologies et d’expériences riches, vous pouvez vous inscrire selon les modalités suivantes :

Téléphone : 0682398241 Email : vincent.rieuf@gmail.com Doodle : http://doodle.com/2w4i9n5ubxz7cw3c

Aller à la table des matières

15) LOISIRS – VOYAGES

15-A) LE HANDICAPN’EMPÊCHE PAS LE TALENT !

AGNÈS JAOUI, PRÉSIDENTE DU JURY DU FESTIVAL REGARDS CROISÉS 2014

Premier Festival de courts-métrages sur le thème « Métiers et Handicaps » En 2013, Sam Karmann réalise, pour la promotion du Festival Regards Croisés, un court métrage diffusé sur les chaînes du groupe France Télévisions. Il y raconte un moment de la vie d’un plateau de tournage où une partie de l’équipe, de l’acteur en passant par le maquilleur et le réalisateur, a un handicap visible. Un tournage ordinaire quand on ne voit pas l’envers du décor ! Agnès JAOUI se prête au jeu en interprétant l’héroïne face à un partenaire trisomique. Suite à cela, elle devient en 2014, la 6ème présidente du jury du Festival Regards Croisés.

Durant deux jours, plus de 40 films vont concourir dans 4 catégories différentes : Milieu Protégé, Milieu Ordinaire, Autres Regards et Communication d’Entreprise. Le jury du Festival est composé de professionnels de l’image, du cinéma, de la télévision, du monde des arts et de la culture, ainsi que des représentants de personnes handicapées.

14 prix seront remis au cours de cette 6ème édition, pour récompenser les courts-métrages et leurs auteurs. Rendez-vous au Novotel Atria de Nîmes les 2 et 3 octobre prochain.

A propos du Festival Créé en 2009 à l’initiative de l’association L’Hippocampe, ce Festival de films de courts-métrages connaît un succès grandissant. Le concept est inédit : il s’agit de valoriser les aptitudes et compétences des salariés en situation de handicap. Son objectif est de changer le regard sur le handicap. Sous forme de reportages, fictions ou témoignages, chacun s’emploie à montrer qu’être différent est une source de richesse pour l’entreprise. À travers cette manifestation, L’Hippocampe souhaite créer un réflexe positif auprès des entreprises en sensibilisant les DRH et les managers. Le Festival Regards Croisés contribue ainsi à promouvoir les politiques menées en faveur du handicap, mais incite aussi à l’échange d’expertises et au retour d’expérience à partir des courts-métrages où les compétiteurs du Festival expriment en 6 minutes, de manière drôle, décalée ou sérieuse, leur vie au travail.

Le Jury 2014 Hélène Camouilly Directrice déléguée à la diversité dans les programmes Patrice Lagisquet Président de l’association Chrysalide Corinne Masiero Actrice Jean-Baptiste Marcenac Acteur Jean-Christophe Parisot Préfet de la Région Languedoc-Rousillon Cédric Romain Réalisateur Jean Sagols Comédien, auteur et réalisateur Louis Aubert Scénariste - Président du jury « Jeunes »

Contact Presse : Com-une-exception Mas de Postil-Vauguières le haut- MAUGUIO - Tél : 04 67 41 94 78 / Fax : 04 67 86 99 87 communique-presse@com-une-exception.com Aller à la table des matières

15-B) ATLAS VISUO-TACTILE DE LA REGION MIDI PYRÉNÉES

Les Presses Universitaires du Mirail annoncent la publication d’un atlas visuo-tactile en braille et en noir de la région Midi-Pyrénées. Cet ouvrage, réalisé conjointement par Delphine PICARD, professeure des universités à Aix-Marseille et spécialiste de la perception tactile des voyants et déficients visuels avec la collaboration de Pierre BARADAT, non-voyant toulousain passionné de géographie, se compose de deux volumes. Le premier volume comprend une carte du découpage administratif de la région Midi-Pyrénées, une carte de chacun des 8 départements de la région mentionnant les principales villes, les principaux cours d’eau et les sommets importants et, enfin, une carte permettant de situer les 25 grands sites touristiques de Midi-Pyrénées. Le second volume comporte la légende se rapportant aux cartes.

Cet ouvrage peut être commandé aux Presses Universitaires du Mirail au prix de 20 euros + 3.80 euros de frais de port en les contactant par téléphone au 05.61.50.38.10, par mail (pum@univ-tlse2.fr ou directement sur le site http://w3.pum.univ-tlse2.fr/

Aller à la table des matières

Site réalisé avec SPIP | Plan du site | Coordonnées | Contact | Suivre la vie du site RSS 2.0