Accès direct au contenu de la page

logo de la CFPSA

Confédération Française pour la Promotion Sociale des Aveugles et Amblyopes

Accès à la voirie et au cadre bâti

Le mot du Président de la CFPSAA

La CFPSAA coordonne l’action commune des principales associations nationales ayant des déclinaisons départementales ou régionales. Certaines sont "généralistes", d’autres sont plus ciblées sur un public spécifique : associations de personnes atteintes d’une pathologie donnée, associations de parents d’enfants aveugles, associations des maîtres ou des écoles de chiens guides, associations professionnelles de déficients visuels...

Notre Commission Accessibilité tente d’harmoniser démarches, discours, propositions et attentes des représentants associatifs en collaboration avec les pouvoirs publics et les professionnels, dans les domaines des transports, du cadre bâti et de la voirie.

Les nombreuses situations de malvoyance et la cécité sont toujours vécues singulièrement par chacun. Il est illusoire de penser qu’une solution convenant à une personne ayant une vision floue conviendra à une personne n’ayant plus de vision centrale. La complexité de ces déficiences a amené la Confédération Française pour la Promotion Sociale des Aveugles et des Amblyopes à lister les besoins prioritaires spécifiques en matière d’accessibilité de la voirie et du cadre bâti.

Au-delà de notre champ d’action habituel, nous constatons d’évidence que l’approche de la population concernée par la déficience visuelle englobe largement certaines demandes formulées par les personnes vieillissantes. Sujettes à des troubles de la vision tels que la Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge (DMLA, 1 million de personnes en 2007, 2 fois plus dans 20 ans) ou la cataracte, elles sont directement exposées dans leurs déplacements et encourent des risques réels dans de simples trajets de proximité. Sont également concernées les personnes diabétiques, dont le nombre est en expansion.

Nos recommandations intéressent donc une part non négligeable et en augmentation de la population et constituent le socle d’une démarche inclusive pour les piétons et les utilisateurs les plus vulnérables des Établissements Recevant du Public (ERP).

Ce guide s’adresse à deux types de public :

  • à tous les acteurs du bâtiment : maîtres d’ouvrage, maîtres d’oeuvre, ingénieurs, chefs de travaux, artisans, bureaux de contrôle, pour que les lieux soient aménagés et utilisables par tous ;
  • aux représentants associatifs, membres des Commissions Communales et Intercommunales pour l’Accessibilité ou des Commissions Consultatives Départementales de Sécurité et d’Accessibilité, pour argumenter de façon uniforme les projets qui leurs sont soumis.

La première partie de ce guide présente le public concerné, les principales formes de déficiences visuelles et les moyens de compensation. Les aides humaines et l’aide animalière sont développées pour expliquer les ajustements indispensables pour une circulation possible sans ou avec une faible vue. Parce que rien ne vaut une mise en situation, des cas pratiques illustrés de photos concrétisent le quotidien de piétons déficients visuels ne pouvant exercer l’un des droits fondamentaux, celui d’aller et de venir.

En seconde partie, ce guide présente des fiches techniques illustrées pour optimiser la sécurité des déplacements et la compréhension des différents espaces parcourus.

La réponse aux besoins donne lieu à des recommandations qui vont plus loin que la réglementation et qui se veulent consensuelles pour refléter réellement la diversité du handicap visuel. Elles s’appliquent aux domaines suivants : ambiance visuelle ; éclairage et contraste - signalétique ; cheminements et revêtements de sol en voirie et dans les ERP ; traversée piéton en sécurité ; escaliers ; équipements mécaniques ; ascenseurs ; sanitaires.

Parce que nous réunissons les forces et les compétences des plus importantes associations pour obtenir la pleine citoyenneté des personnes déficientes visuelles, nous vous invitons à ouvrir de nouveaux horizons architecturaux en réfléchissant à la perception sensorielle des lieux pour les rendre accueillants à tous.

Le Président,
Philippe CHAZAL

Menu de navigation rapide

Site réalisé avec SPIP | Plan du site | Coordonnées | Contact | Suivre la vie du site RSS 2.0