Accès direct au contenu de la page

logo de la CFPSA

Confédération Française pour la Promotion Sociale des Aveugles et Amblyopes

Accès à la voirie et au cadre bâti

Les fiches thématiques

Table des matières :

2.1 Définition de l’accessibilité

Sous l’angle de la déficience visuelle, dont on sait que les conséquences varient selon chaque individu, la CFPSAA propose une définition de l’accessibilité. Les notions de sécurité et de confort d’usage sont intimement liées à l’approche de l’information ou de l’environnement pour les deux catégories de public concerné : les personnes aveugles et les personnes malvoyantes. Pour chacune de ces populations, le sens visuel est inopérant ou fonctionne soit de façon aléatoire, du fait de l’environnement qui évolue en permanence, soit de manière inégale du fait de la pathologie. L’accessibilité consiste à permettre la compréhension d’un espace pour se situer et à rendre disponibles des informations.

Un espace est compréhensible quand il intègre des éléments de localisation, de repérage et d’orientation.

Dans tout déplacement, il est nécessaire de localiser la zone où l’on se trouve, puis de se repérer dans un espace plus restreint afin de s’orienter dans la direction souhaitée. Ainsi, l’interprétation de l’environnement, les dangers et types d’usages doivent être discernables au moyen de contrastes tactiles (matériaux, déclivités) ou visuels (couleurs, éclairages). Les personnes aveugles ou malvoyantes interpréteront ces données pour « aller et venir » librement, en fonction de leurs centres d’intérêt, de leur mesure du risque et de leur degré d’autonomie. La CFPSAA invite les aménageurs à oser dépasser la seule approche visuelle dans la conception de projets. L’utilisation de la symétrie d’axes et des quatre points cardinaux aide les personnes à s’orienter ; le jeu de matériaux favorise confort et sécurité dans les déplacements.

Des informations sont disponibles dès lors qu’elles sont perceptibles de façon immédiate et sans équivoque.

Pour les personnes malvoyantes, tous les canaux sensoriels peuvent être sollicités en veillant pour le sens visuel à :

  • s’assurer de la visibilité réelle et continue de l’information ;
  • prendre en compte finement l’éclairage et les reflets ;
  • agrandir les caractères ou symboles pour un accès à hauteur de regard ;
  • affirmer le contraste entre le support et son environnement ;
  • affirmer le contraste entre le support et le message.

Pour les personnes aveugles, l’ouïe, le toucher, l’odorat, le sens kinesthésique ou la perception de masses constituent une gamme de récepteurs de l’information plus ou moins sensibles. La perception de l’information de façon immédiate et sans équivoque s’obtient en l’adaptant dans un format sensoriel :

  • parlé, via une sonorisation ou une traduction vocale ;
  • codé, par l’utilisation de sons signifiants ou par un contraste tactile de matériaux ;
  • écrit, par le Braille inscriptible sur de nombreux supports.

2.2 Introduction aux fiches thématiques

La Commission Accessibilité de la CFPSAA a élaboré une série de fiches thématiques sur l’accessibilité.

La Loi du 11 février 2005 et les textes réglementaires qui en découlent, largement regroupés dans la circulaire interministérielle du 30 novembre 2007 [zip - 24.9 Mo], ont défini des règles et recommandations en matière d’accessibilité. Cette réglementation est le fruit d’un travail de consensus entre les différents acteurs de l’accessibilité. Elle est un socle minimum, qui s’applique à tous.

Elle nécessite toutefois d’être complétée ou précisée (cf. « Importance des recommandations formulées par les Associations »).

Dans ce cadre, la CFPSAA présente les préconisations qui, au-delà de la réglementation, amélioreront l’accessibilité des personnes déficientes visuelles au cadre bâti et à la voirie.

Certaines préconisations reprennent des recommandations figurant dans la circulaire du 30 novembre 2007 (qui, par son statut, n’a pas un caractère contraignant), d’autres sont issues de l’expérience des personnes déficientes visuelles elles-mêmes et de professionnels de l’accessibilité.

Des photos ou schémas illustrent certaines situations, afin d’en faciliter la compréhension.

Ces prescriptions pourraient passer pour du confort pour des personnes non averties, mais recouvrent en réalité de vrais besoins d’informations (tactile, visuelle, sensorielle...), indispensables à la sécurité des personnes déficientes visuelles. N’oublions pas que le respect de ces prescriptions apporte aussi du confort à l’ensemble des individus.

Menu de navigation rapide

Site réalisé avec SPIP | Plan du site | Coordonnées | Contact | Suivre la vie du site RSS 2.0