Accès direct au contenu de la page

logo de la CFPSA

Confédération Française pour
la Promotion Sociale
des Aveugles et Amblyopes

Accueil du site > Bulletins CFPSAA-Infos > Bulletins de 2011 > Bulletin 9 du 5 mai 2011

Bulletin 9 du 5 mai 2011

Table des matières :

Bulletin CFPSAA Infos 2011-9

1)- ÉDITORIAL

Quelques annonces urgentes figurant dans ce bulletin, nous le publions très vite, ce qui explique qu’il sera sans doute moins « copieux » que de coutume.

Il n’en est pas pour autant moins intéressant : je dois en tout premier lieu vous résumer l’entretien de plus d’une heure que j’ai eu le 28 avril dernier avec Mme Marie-Anne MONTCHAMP afin de préparer la Conférence Nationale du Handicap qui, c’est bien confirmé, se tiendra le 8 juin en présence du président de la République, et ce conformément aux dispositions de la loi de 2005. La Secrétaire d’Etat avait souhaité rencontrer le Président de la CFPSAA afin de connaître nos principales attentes de cette conférence, pour faire en sorte que cet événement soit un succès. Je lui ai indiqué que la seule solution, pour obtenir ce résultat s’il en est encore temps, est bien de redonner confiance aux personnes handicapées que nous représentons qui, faute de trop nombreuses promesses non tenues, ne croient plus aux engagements du Gouvernement et des Pouvoirs Publics. A titre d’exemple, j’ai évoqué les points suivants :

- Tentatives de l’Etat pour devenir le seul décideur en matière d’attribution de l’AAH, ce qui remet en cause la participation des associations représentatives des personnes handicapées aux CDAPH ;

- disparition des barrières d’âge pour l’attribution de la PCH ;

- accessibilité du logiciel open office qui, faute d’être réalisée, est un obstacle majeur à l’emploi des personnes handicapées notamment dans les Fonctions Publiques ;

- échec presque total du « plan déficients visuels » qui arrivera à terme le 2 juin prochain, les seules avancées obtenues étant dans les domaines de l’audio description et de l’accès aux livres ;

- engagements jusqu’à présent non tenus sur l’embauche de déficients visuels pour répondre aux appels des services de secours ;

- non mise en place des structures de suivi de la Convention de l’ONU sur les Droits des Personnes Handicapées, bien que ce texte ait été ratifié par la France depuis plus de quinze mois ;

- enfin, démarches innombrables et jusqu’à présent demeurées sans succès pour obtenir le financement de la duplication des CD d’information sur la déclaration trimestrielle de ressources, CD destinés aux déficients visuels.

Bien d’autres points auraient sans doute pu être évoqués, la Ministre s’est montrée compréhensive et désireuse de faire avancer les choses, mais, n’est-il pas déjà trop tard ? Qui vivra verra !

Vous trouverez dans ce bulletin deux communiqués : l’un concernant les difficultés de l’aide à domicile pour les personnes âgées, l’autre sur l’attribution de l’AAH point que nous venons d’évoquer.

Vous lirez aussi une offre d’emplois du CFRP, des annonces de manifestations culturelles : semaine de l’audio description, concert de piano à l’INJA.

Je vous retrouve très vite et vous souhaite bonne lecture.

Philippe CHAZAL

Président de la CFPSAA.

2)- COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU COMITÉ D’ENTENTE DU 27 AVRIL

Projet de décret sur les modalités d’attribution de l’AAH : Le Comité d’Entente accuse l’Etat de porter atteinte au droit des personnes handicapées.

Le gouvernement a soumis à l’avis du CNCPH un projet de décret relatif aux modalités d’attribution de l’allocation adultes handicapés (AAH) qui marque une rupture inacceptable dans la politique du handicap. C’est pourquoi, si le décret est pris en l’état, les 70 organisations nationales représentatives des personnes en situation de handicap s’interrogent fortement sur l’utilité de continuer à participer aux différentes instances du handicap.

Ce projet de décret dispose que l’AAH soit accordée à la majorité des 4/5ème des membres des commissions des droits et de l’autonomie. L’Etat, disposant d’une minorité de blocage, entend ainsi s’adjuger le pouvoir d’accorder l’AAH afin d’en maîtriser l’impact budgétaire.

En s’accordant à lui-même le pouvoir d’attribuer ou non l’allocation aux adultes handicapés, l’Etat remet en cause la notion même de droit à compensation des personnes handicapées pour revenir à une pure logique d’aide sociale. A terme, suivant cette dérive, l’ensemble des droits des personnes en situation de handicap pourrait ainsi être placé sous la tutelle du seul financeur. Or il ne revient pas à l’Etat de reconnaitre le droit mais de permettre de l’appliquer.

Si l’évolution actuelle de l’AAH et l’augmentation du nombre de bénéficiaires est réelle, elle n’est que la conséquence d’une politique du handicap saluée par tous que le gouvernement tente d’abandonner au détour d’un décret relatif à la restriction substantielle et durable d’accès à l’emploi.

En effet, l’augmentation du poids de l’AAH et du nombre de bénéficiaires n’est en aucune façon liée au fait que l’Etat ne dispose pas du pouvoir d’attribuer ou non l’AAH. Elle est la conséquence logique de l’introduction par la loi du 11 février 2005 des maladies psychiques et des maladies invalidantes dans la définition du handicap, de l’augmentation du plafond de ressources d’accès à l’AAH et de la politique désastreuse de l’emploi des personnes en situation de handicap.

Cette nouvelle orientation de la politique du handicap interroge fortement les associations membres du Comité d’Entente sur leur rôle et leur place dans la mise en œuvre de la politique du handicap. Elle risque de compromettre leur participation aux différentes instances du handicap, au premier rang desquelles figure la prochaine conférence nationale du handicap de juin 2011 mais également au sein des Maisons départementales des personnes handicapées.

Le Comité d’Entente demande au gouvernement de renoncer sans délai à son projet.

3)- COMMUNIQUÉ DE PRESSE CONJOINT DU 28 AVRIL : L’AIDE À L’AUTONIMIE MÉRITE DES RÉPONSES À LA HAUTEUR DES ENJEUX

Le débat national sur le 5ème risque est désormais lancé. Roselyne BACHELOT, et Marie-Anne MONTCHAMP se rendront cette semaine en Alsace, Limousin et Languedoc Roussillon.

C’est pour nos organisations, suite au Conseil de la CNSA du 12 avril 2011, l’occasion de dénoncer une situation inquiétante dans les établissements et services à domicile pour personnes âgées.

Vieillissement de la population, doublement attendu du nombre de personnes âgées de 85 ans et plus, hausse corrélative du nombre de personnes âgées fragilisés,… les éléments du défi sociétal sont clairement identifiés.

Pourtant, à l’heure où ce débat est affiché comme une priorité du gouvernement et un enjeu majeur pour la France, les professionnels et les représentants des personnes âgées déplorent les tours de « passe-passe » financiers qui se jouent entre l’Etat, la CNSA et l’Assurance maladie au détriment des personnes âgées.

Refus de créer un fonds d’urgence de l’aide à domicile, gel des crédits de l’assurance maladie dans tous les établissements et services pour personnes âgées, voire baisse dans certains d’entre eux, donc diminution du nombre de soignants, alors que les besoins d’accompagnement et de soins des personnes âgées augmentent, et poursuite des diminutions des crédits de la CNSA repris par l’assurance maladie (100 M€ en 2010 après 150 M€ en 2009).

Les organisations signataires unies face à ces arbitrages financiers demandent que les engagements pris par l’Etat dans le cadre du Plan solidarité grand âge soient intégralement respectés pour que le débat sur l’aide à l’autonomie prenne tout son sens.

Signataires : AD-PA, FEHAP, FHF, FNAPEDA, FNAQF, FNAPAEF, FNAR, Mutualité Française, Les Aînés Ruraux, SYNERPA, UNIOPSS, UNCCAS, UNA, Adessadomicile, CFPSAA, FNAAFP.

4)- COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE L’UNION EUROPÉENNE DES AVEUGLES DU 13 AVRIL

Conférence au Parlement Européen sur la « famine » en matière de livres : L’UEA appelle le Conseil européen à soutenir le traité sur les livres.

Des millions de citoyens européens aveugles sont confrontés à une « famine » en matière de livres, puisque seul un petit nombre de livres sont convertis en « formats accessibles » tels que le braille, les gros caractères ou les livres audio.

Le 13 avril, l’Union Européenne des Aveugles a souligné cette situation lors d’une conférence au Parlement européen, à Bruxelles, organisée par les eurodéputés Berlinguer (Italie), Lichtenberger (Autriche) et Sosa-Wagner (Espagne).

Les discussions ont porté sur un projet de traité élaboré par l’Union Mondiale des Aveugles (UMA) et présenté en 2009 à l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI), une agence de l’ONU basée à Genève. La plupart des États membres de l’OMPI soutiennent cette proposition, mais le Conseil et la Commission de l’Union européenne ne cessent d’affirmer que des « recommandations » souples et des licences volontaires sont une « meilleure » solution. L’UEA n’est pas d’accord.

Ayant assisté à la réunion, le président de l’Union Européenne des Aveugles, Lord Low de Dalston, a par la suite déclaré :

« L’Union Européenne des Aveugles a coorganisé cet événement afin de souligner l’opposition du Conseil et de la Commission de l’UE à un traité proposé en 2009 pour nous aider à obtenir un plus grand accès aux livres destinés aux personnes malvoyantes. Les États membres de l’UE ne cessent de demander des traités contraignants pour mieux protéger les intérêts des détenteurs de droits intellectuels. Nous leur demandons juste de traiter avec ce même degré de sérieux la nécessité d’une exception au droit d’auteur, afin de permettre aux personnes souffrant de déficience visuelle d’avoir accès aux livres, et de soutenir auprès de l’OMPI l’idée d’une loi contraignante lors de leur prochaine réunion, en juin. »

Contrairement au Conseil et à la Commission, le Parlement européen soutient largement cette proposition de traité. En novembre 2010, 101 députés ont signé une lettre de l’Union Européenne des Aveugles en faveur d’un traité, destinée à Michel Barnier, commissaire au Marché intérieur.

Le député Luigi Berlinguer, qui a coorganisé l’événement, a confirmé que le problème est une question de droits.

« Se contenter de signer la Convention de l’ONU relative aux droits des personnes handicapées et faire des déclarations positives sur les droits des personnes handicapées ne suffit pas. Si l’UE veut être à la hauteur de ses engagements aux termes de cette convention, elle doit appuyer la proposition d’un traité de l’OMPI pour les aveugles et autres personnes souffrant d’un handicap de lecture. »

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Gary May, responsable de l’information à l’UEA

Tél. : +33 1 47 05 38 20

Télécopie : +33 1 47 05 38 21

Courriel : ebuinfocom@euroblind.org

À propos de la proposition de traité de l’Union Mondiale des Aveugles

1. Le problème que nous essayons de résoudre

En 2011, les personnes aveugles ou vivant avec un handicap de lecture, tel que la dyslexie, ont toujours un accès très limité aux livres et autres documents publiés. Environ 5 % seulement des livres publiés existent en formats accessibles dans les pays riches et moins de 1 % dans les pays pauvres. C’est ce que l’on appelle une « famine » en matière de livres.

De plus en plus, des technologies abordables et en développement rapide, par exemple les livres électroniques, deviennent accessibles aux personnes souffrant d’un handicap de lecture. Cette révolution numérique devrait contribuer à mettre fin à cette « famine » en nous permettant de partager dans le monde entier des livres accessibles.

Mais la législation sur le droit d’auteur n’a pas été modifiée avec la technologie. Souvent, cette législation empêche de créer des livres accessibles à l’échelle nationale et de partager ceux-ci au-delà des frontières.

2. Qu’est ce que le traité UMA-OMPI (« le traité ») ?

L’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) élabore des traités et des lois internationales sur les droits de propriété intellectuelle, tels que les droits d’auteurs et les brevets.

Assistée d’experts en droit d’auteur, l’Union Mondiale des Aveugles a rédigé la proposition de traité. Les gouvernements du Brésil, de l’Équateur et du Paraguay l’ont ensuite présenté à l’OMPI en 2009.

Ce traité aurait vocation à :

- Rendre légal pour les personnes handicapées visuelles et les organisations spécialisées de faire des copies accessibles de documents publiés dans tous les pays signant le traité

- Rendre légal l’envoi dans le monde entier de livres accessibles sans nécessiter la permission des éditeurs

- Éviter que les contrats avec les éditeurs interdisent les exceptions au droit d’auteur pour les personnes présentant un handicap visuel (c’est parfois actuellement le cas)

- Continuer de respecter la législation sur le droit d’auteur : il ne s’agit pas d’une attaque contre les éditeurs !

Le Comité permanent du droit d’auteur et des droits connexes (SCCR) de l’OMPI, qui se réunit deux fois par an, est en train d’étudier le projet de traité de l’Union mondiale des aveugles. Sa session de juin 2011 aura trois jours de plus pour étudier spécifiquement cette proposition, ainsi que trois autres présentées depuis en vue de remédier à la question du handicap de lecture.

3. Pourquoi un traité est-il nécessaire

Il y a plusieurs raisons, dont les deux principales sont les suivantes :

1. Seul un tiers des pays dans le monde prévoit une exception au droit d’auteur permettant de fabriquer et de distribuer des livres en formats accessibles. Tous les pays ont besoin d’une telle exception, car les éditeurs ne font souvent rien pour rendre leurs livres accessibles ou pour autoriser des organisations spécialisées à le faire. Le traité instaurerait de telles exceptions.

2. Le caractère national de la législation sur le droit d’auteur empêche l’importation et l’exportation de livres accessibles. Le traité supprimerait cette barrière juridique au partage des ressources au-delà des frontières. Cela permettrait la circulation de centaines de milliers de livres entre les organisations d’aveugles de différents pays.

3. Mais le « dialogue des parties prenantes de l’UE » et la « plateforme des parties prenantes » de l’OMPI ne sont-ils pas des solutions meilleures/plus rapides/plus efficaces ?

Non. Il s’agit au mieux de solutions partielles. Elles ne fourniront jamais le même niveau de couverture qu’un traité international contraignant.

Alors que nous voulons travailler avec les éditeurs sur des licences appropriées, celles qu’ils proposent pour ces dialogues sont bien trop compliquées et constituent un recul par rapport à de nombreux accords de licence que nous avons actuellement avec les éditeurs.

Quoi qu’il en soit, ces accords sont par nature plus susceptibles d’être modifiés qu’une loi contraignante. Par ailleurs, ils ne sont au mieux appropriés que pour les organisations des pays développés disposant d’importantes ressources. Compte tenu de ces inquiétudes et de la nécessité pour l’UEA et l’UMA de concentrer nos rares ressources de manière efficace, nous avons suspendu notre participation au dialogue des parties prenantes de l’UE et à la plateforme des parties prenantes de l’OMPI, dans l’attente d’un accord à l’OMPI sur une exception au droit d’auteur internationale et contraignante, dans la lignée de notre proposition de traité.

5)- OFFRES D’EMPLOI

5- A)- OFFRE DE FORMATEUR EN ANGLAIS

Le Centre de Formation et de Rééducation Professionnelle de l’Association Valentin Haüy (Paris 7ème) recherche un formateur en anglais (homme / femme) pour enseigner à des personnes déficientes visuelles, à compter de septembre 2011.

Mission : sous l’autorité de la Directrice de formation des sections pré-professionnelles et tertiaires, le formateur aura en charge l’initiation aux bases de la langue anglaise, de groupes de 8 à 10 stagiaires adultes.

Profil :

- Diplôme d’anglais (minimum Bac +3) ou CAPA SH souhaité avec une expérience dans le domaine de la formation pour adultes.

- Accompagnement et guidance des stagiaires dans leur parcours de formation.

- Intérêt pour le travail en équipe pluridisciplinaire.

- Intégration des spécificités de la déficience visuelle dans l’action pédagogique.

- Prise en compte des apports des aides matérielles et techniques et notamment de l’outil informatique.

- Utilisation et conception de supports pédagogiques adaptés.

- Réalisation des évaluations d’acquis de formation et/ou professionnels.

- Préparation et/ou participation à la validation d’une formation ou d’un titre reconnu.

Le poste est à pourvoir en contrat à durée indéterminée à compter de septembre 2011 à raison de 327 h annuelles.

Les candidatures accompagnées d’un CV et d’une lettre de motivation sont à adresser à Monsieur le Directeur du CFRP, 5 rue Duroc 75343 PARIS CEDEX 07, avant le 24 juin 2011.

5- B)- OFFRE DE FORMATEUR EN FRANÇAIS

Le Centre de Formation et de Rééducation Professionnelle de l’Association Valentin Haüy (Paris 7ème) recherche un formateur spécialisé (homme / femme) pour enseigner à des personnes déficientes visuelles, à compter de septembre 2011.

Mission : le formateur aura en charge l’enseignement de la langue française (expression écrite et orale, culture générale…) à des groupes de 8 à 20 stagiaires adultes.

Profil :

- Diplôme lettres modernes (minimum Bac +3) ou CAPA SH souhaité avec une expérience dans le domaine de la formation pour adultes.

- Accompagnement et guidance des stagiaires dans leur parcours de formation.

- Intérêt pour le travail en équipe pluridisciplinaire.

- Intégration des spécificités de la déficience visuelle dans l’action pédagogique.

- Prise en compte des apports des aides matérielles et techniques et notamment de l’outil informatique.

- Utilisation et conception de supports pédagogiques adaptés.

- Réalisation des évaluations d’acquis de formation et/ou professionnels.

- Préparation et/ou participation à la validation d’une formation ou d’un titre reconnu.

Le poste est à pourvoir en contrat à durée indéterminée à compter de septembre 2011 à raison de 397 h annuelles.

Les candidatures accompagnées d’un CV et d’une lettre de motivation sont à adresser à Monsieur le Directeur du CFRP, 5 rue Duroc 75343 PARIS CEDEX 07, avant le 24 juin 2011.

6)- SPORT ET SOLIDARITÉ AU CHÂTEAU DE VERSAILLES : DEUXIÈME ÉDITION DU « TRIATHLON EN DUO VALENTIN HAÜY » POUR PERSONNES AVEUGLES ET MALVOYANTES

Samedi 14 mai 2011 à 08h30

Devant le succès et l’enthousiasme suscités par la première édition l’année dernière, l’Association Valentin Haüy rechausse ses chaussures de sport dans le magnifique et prestigieux cadre du Château de Versailles qui accueille à nouveau le « Triathlon en duo Valentin Haüy », épreuve d’un genre nouveau qui propose aux participants des épreuves adaptées de Triathlon.

Une cinquantaine de binômes (voyants / non-voyants) venus de toute la France se disputeront la victoire sur 7 kilomètres de course à pied, 15 kilomètres de vélo-tandem et 3 kilomètres de canoë sur le Grand Canal. Si la matinée est entièrement consacrée aux sports, elle sera suivie d’un après-midi culturel par une visite tactile du Château de Versailles.

L’Association Valentin Haüy fait de l’activité sportive un atout contre l’enfermement lié particulièrement au handicap visuel, une source d’intégration sociale et d’épanouissement personnel. Les disciplines « handisport » permettent en effet aux personnes handicapées d’échapper à l’isolement que leur impose leur handicap.

Présente à Paris et en Province à travers ses 110 comités, l’AVH organise des rencontres sportives dans de nombreuses autres disciplines (Torball, Cécifoot...). Le comité des Yvelines, qui agit toute l’année dans le département, a été un rouage essentiel de l’organisation de ce Triathlon.

Il est encore possible de s’inscrire auprès du comité Valentin Haüy des Yvelines (Tél : 01 39 50 75 20 / @ : comite.versailles@avh.asso.fr).

L’Association Valentin Haüy remercie très chaleureusement les partenaires de l’opération sans qui rien n’aurait été possible.

7)- CONCERT DE MUSIQUE CLASSIQUE CE JEUDI 5 MAI

Récital piano,

Muriel Ledoux

Jeudi 5 mai 2011 à 20H

Salle André Marchal,

56 Bd des invalides, 75007 Paris

(Métro Duroc)

Au programme :

- Mozart

- Chopin

- Fauré

- Gershwin

Participation libre au profit du centre des jeunes aveugles de Dschang (Cameroun)

8)- DEUXIÈME FESTIVAL DU FILM EN AUDIOVISION

8- A)- SÉANCES

2ème Festival du film en Audiovision

Valentin Haüy

Du 04 au 10 mai 2011

Avec le soutien de la Fondation Orange

CINEMA UGC CRETEIL (Tarifs en vigueur)

Ctre Commercial Créteil Soleil – 94000 CRETEIL – Métro : Créteil Préfecture Ligne 8

(Sortie à droite après les portillons sur 50 m – Cinéma tout de suite à droite)

(Parking C.C. Créteil Soleil)

Mercredi 04 mai :

13 h 30 : « Titeuf »

15 h 15 : « Le discours d’un roi »

17 h 35 : « Des hommes et des Dieux »

19 h 55 : « La fille du Puisatier »

Jeudi 05 mai :

14 h 00 : « Chez Gino »

16 h 00 : « Je n’ai rien oublié »

18 h 00 : « L’Arnacoeur »

20 h 05 : « La permission de minuit »

Vendredi 06 mai :

14 h 00 : « Le Marquis »

15 h 50 : « Tournée »

18 h 05 : « Rien à déclarer »

20 h 15 : « Je n’ai rien oublié »

Samedi 07 mai :

13 h 45 : « Je n’ai rien oublié »

15 h 40 : « Moi moche et méchant »

17 h 35 : « Le discours d’un roi »

19 h 55 : « La fille du Puisatier »

Dimanche 08 mai :

13 h 10 : « La fille du Puisatier »

15 h 45 : « Titeuf »

17 h 35 : « La permission de minuit »

19 h 45 : « Des hommes et des Dieux »

Lundi 09 mai :

13 h 30 : « L’homme qui voulait vivre sa vie »

15 h 50 : « Je n’ai rien oublié »

17 h 50 : « La permission de minuit »

20 h 00 : « Chez Gino »

Mardi 10 mai :

13 h 25 : « Chez Gino »

15 h 25 : « La fille du Puisatier »

17 h 35 : « La permission de minuit »

19 h 45 : « Le discours d’un roi »

RÉSUMÉS DES FILMS

8- B)- RÉSUMÉ DE « TITEUF »

Réalisé par Zep Avec Donald Reignoux, Maria Pacôme, Jean Rochefort

Durée : 01 h 27 min

Synopsis : Catastrophe ! Nadia fête son anniversaire et Titeuf n’est pas invité ! Pourquoi ? Comment a-t-elle pu l’oublier alors qu’il soigne son attitude over-séductive à chaque fois qu’il la croise ? Mais un séisme plus important encore va secouer la vie de Titeuf et la faire basculer dans le chaos car décidément les adultes, une fois de plus, sont vraiment trop nuls… Titeuf, pareil à lui-même, va tenter de comprendre ce qui lui arrive et va multiplier les stratagèmes désastreux pour réparer sa vie… tout en ne perdant pas de vue son objectif : être invité à l’anniversaire de Nadia !

8- C)- RÉSUMÉ DE « LE DISCOURS D’UN ROI »

Réalisé par Tom Hooper Avec Colin Firth, Helena Bonham Carter, Derek Jacobi

Durée : 01 h 58 min

Synopsis : D’après l’histoire vraie et méconnue du père de l’actuelle Reine Elisabeth, qui va devenir, contraint et forcé, le Roi George VI (Colin Firth), suite à l’abdication de son frère Edouard VIII (Guy Pearce). D’apparence fragile, incapable de s’exprimer en public, considéré par certains comme inapte à la fonction, George VI tentera de surmonter son handicap grâce au soutien indéfectible de sa femme (Helena Bonham Carter) et d’affronter ses peurs avec l’aide d’un thérapeute du langage (Geoffrey Rush) aux méthodes peu conventionnelles. Il devra vaincre son bégaiement pour assumer pleinement son rôle, et faire de son empire le premier rempart contre l’Allemagne nazie.

8- D)- RÉSUMÉ DE « DES HOMMES ET DES DIEUX »

Réalisé par Xavier Beauvois Avec Lambert Wilson, Michael Lonsdale, Olivier Rabourdin

Durée : 02h00min

Synopsis : Un monastère perché dans les montagnes du Maghreb, dans les années 1990. Huit moines chrétiens français vivent en harmonie avec leurs frères musulmans. Quand une équipe de travailleurs étrangers est massacrée par un groupe islamiste, la terreur s’installe dans la région. L’armée propose une protection aux moines, mais ceux-ci refusent. Doivent-ils partir ? Malgré les menaces grandissantes qui les entourent, la décision des moines de rester coûte que coûte, se concrétise jour après jour…

8- E)- RÉSUMÉ DE « LA FILLE DU PUISATIER »

Réalisé par Daniel Auteuil Avec Daniel Auteuil, Kad Merad, Sabine Azéma

Durée : 01h47min

Synopsis : En coupant à travers champs pour aller porter le déjeuner à son père, Patricia rencontre Jacques. Elle a dix-huit ans, il en a vingt-six. Elle est jolie, avec des manières fines de demoiselle ; il est pilote de chasse et beau garçon. Un peu de clair de lune fera le reste à leur seconde rencontre. Il n’y aura pas de troisième rendez-vous : Jacques est envoyé au front. Patricia attendra un enfant de cette rencontre. Les riches parents du garçon crieront au chantage, Patricia et son père, le puisatier, auront seuls la joie d’accueillir l’enfant. Une joie que les Mazel leur envieront bientôt et chercheront à partager, car Jacques est porté disparu...

8- F)- RÉSUMÉ DE « CHEZ GINO »

Réalisé par Samuel Benchetrit Avec José Garcia, Anna Mouglalis, Samuel Benchetrit

Durée : 01h40min

Synopsis : Gino, installé depuis trente ans à Bruxelles, tient une pizzéria achetée avec les économies de son épouse Simone. Sa vie est bouleversée par la nouvelle de la mort prochaine de son oncle d’Italie, un parrain de la mafia rendu milliardaire par ses activités illicites. Une grosse part d’héritage est promise à Gino. Seul hic, il lui faut pour la toucher, prouver à son oncle, qu’il est bien devenu, comme il le lui a raconté, un redoutable parrain régnant sur toutes les pizzérias parisiennes. Gino commande alors à un réalisateur, un documentaire sur lui et sa famille censé les présenter comme des truands de grande envergure. Seulement le tournage ne se passe pas tout à fait comme prévu, sa famille se rebelle, l’équipe se montre récalcitrante aux ordres de Gino qui a tendance à se prendre pour son personnage et quand un vrai mafieux, persuadé qu’il a affaire à un nouveau concurrent s’en mêle, c’est la panique.

8- G)- RÉSUMÉ DE « JE N’AI RIEN OUBLIÉ »

Réalisé par Bruno Chiche Avec Gérard Depardieu, Alexandra Maria Lara, Niels Arestrup

Durée : 01h33min

Synopsis : Depuis des années, Conrad Lang vit aux crochets de la riche famille Senn. D’abord camarade d’enfance de Thomas, puis gardien de leur maison de vacances à Biarritz, ils l’utilisent comme bon leur semble et lui s’en satisfait. Mais lorsque son état de santé se dégrade, lorsqu’il se met à raconter à Simone, jeune épouse de l’héritier Senn, des souvenirs d’enfance qui ne collent pas tout à fait à l’histoire officielle de la famille, Elvira, la matriarche, se montre étrangement menacée. Comme si ce vieux fou inoffensif portait en lui les moyens de la détruire. C’est alors qu’entre Conrad et Simone va naître une amitié étrange, amenant la jeune femme à faire face, pour lui, à une Elvira bien plus dangereuse qu’il n’y paraît.

8- H)- RÉSUMÉ DE « L’ARNACOEUR »

Réalisé par Pascal Chaumeil Avec Romain Duris, Vanessa Paradis, Julie Ferrier

Durée : 01h45min

Synopsis : Votre fille sort avec un sale type ? Votre soeur s’est enlisée dans une relation passionnelle destructrice ? Aujourd’hui, il existe une solution radicale, elle s’appelle Alex. Son métier : briseur de couple professionnel. Sa méthode : la séduction. Sa mission : transformer n’importe quel petit ami en ex. Mais Alex a une éthique, il ne s’attaque qu’aux couples dont la femme est malheureuse. Alors pourquoi accepter de briser un couple épanoui de riches trentenaires qui se marie dans une semaine ?

8- I)- RÉSUMÉ DE « LA PERMISSION DE MINUIT »

Réalisé par Delphine Gleize Avec Vincent Lindon, Emmanuelle Devos, Caroline Proust

Durée : 01h50min

Synopsis : C’est une amitié hors normes. David a 50 ans, Romain en a 13... David, professeur en dermatologie, fou de son métier, le soigne et l’opère depuis qu’il a 2 ans. Atteint d’une déficience génétique rare, Romain vit à l’écart de la lumière du jour. C’est "un enfant de la lune". Rien ne semble pouvoir les séparer jusqu’au jour où David obtient une mutation qu’il n’attendait plus. Comment annoncer à Romain son départ ? Le jour de la séparation approche, une nouvelle épreuve pour l’un et pour l’autre.

8- J)- RÉSUMÉ DE « MOI MOCHE ET MECHANT »

Réalisé par Pierre Coffin, Chris Renaud Avec Steve Carell, Jason Segel, Russell Brand

Durée : 01h35min

Synopsis : Dans un charmant quartier résidentiel délimité par des clôtures de bois blanc et orné de rosiers fleurissants se dresse une bâtisse noire entourée d’une pelouse en friche. Cette façade sinistre cache un secret : Gru, un méchant vilain, entouré d’une myriade de sous-fifres et armé jusqu’aux dents, qui, à l’insu du voisinage, complote le plus gros casse de tous les temps : voler la lune (Oui, la lune !)... Gru affectionne toutes sortes de sales joujoux. Il possède une multitude de véhicules de combat aérien et terrestre et un arsenal de rayons immobilisants et rétrécissants avec lesquels il anéantit tous ceux qui osent lui barrer la route... jusqu’au jour où il tombe nez à nez avec trois petites orphelines qui voient en lui quelqu’un de tout à fait différent : un papa. Le plus grand vilain de tous les temps se retrouve confronté à sa plus dure épreuve : trois fillettes prénommées Margo, Edith et Agnes.

8- K)- RÉSUMÉ DE « LE MARQUIS »

Réalisé par Dominique Farrugia Avec Franck Dubosc, Richard Berry, Jean-Hugues Anglade

Durée : 01h28min

Synopsis : Thomas Gardesse, VRP en système d’alarme, est arrêté pour un fait mineur et envoyé en prison pour 6 mois. Afin de gagner le respect des détenus il se fait passer pour Le Marquis, un génie du casse dont personne ne connaît le visage. Quinze jours avant sa sortie, un braqueur du nom de Quentin Tasseau le fait évader pour l’emmener à Manille afin qu’il participe à un casse dont le commanditaire a besoin des talents du Marquis…

8- L)- RÉSUMÉ DE « TOURNÉE »

Réalisé par Mathieu Amalric Avec Miranda Colclasure, Suzanne Ramsey, Linda Maracini

Durée : 01h51min

Synopsis : Producteur de télévision parisien à succès, Joachim avait tout plaqué - enfants, amis, ennemis, amours et remords - pour repartir à zéro en Amérique à l’aube de ses quarante ans. Il revient avec une tournée de strip-teaseuses « New Burlesque » à qui il a fait fantasmer la France… Paris ! De port en port, l’humour des numéros et les rondeurs des filles enthousiasment les hommes comme les femmes. Et malgré les hôtels impersonnels, leurs musiques d’ascenseurs et le manque d’argent, les showgirls inventent un monde extravagant de fantaisie, de chaleur et de fêtes. Mais leur rêve d’achever la tournée en apothéose à Paris vole en éclats : la trahison d’un vieil « ami » fait perdre à Joachim la salle qui leur était promise. Un bref aller et retour dans la capitale s’impose, qui rouvre violemment les plaies du passé...

8- M)- RÉSUMÉ DE « RIEN A DÉCLARER »

Réalisé par Dany Boon Avec Benoît Poelvoorde, Dany Boon, Julie Bernard

Durée : 01h48min

Synopsis : 1er janvier 1993 : passage à l’Europe. Deux douaniers, l’un belge, l’autre français, apprennent la disparition prochaine de leur poste frontière situé dans la commune de Courquain France et Koorkin Belgique. Francophobe de père en fils et douanier belge trop zélé, Ruben Vandevoorde (Benoît Poelvoorde) se voit contraint et forcé d’inaugurer la première brigade volante mixte franco-belge. Son collègue français, Mathias Ducatel (Dany Boon), considéré par Ruben comme son ennemi de toujours, est secrètement amoureux de sa soeur. Il surprend tout le monde en acceptant de devenir le co-équipier de Vandevoorde et sillonner avec lui les routes de campagnes frontalières à bord d’une 4L d’interception des douanes internationales.

8- N)- RÉSUMÉ DE « L’HOMME QUI VOULAIT VIVRE SA VIE »

Réalisé par Eric Lartigau Avec Romain Duris, Marina Foïs, Catherine Deneuve

Durée : 01h55min

Synopsis : Paul Exben a tout pour être heureux : une belle situation professionnelle, une femme et deux enfants magnifiques. Sauf que cette vie n’est pas celle dont il rêvait. Un coup de folie va faire basculer son existence, l’amenant à endosser une nouvelle identité qui va lui permettre de vivre sa vie.

Pour les projections en Province, nous vous conseillons de vous rapprocher auprès des Comités AVH ou bien sur notre site internet www.avh.asso.fr

9)- LOUVRE : PROGRAMME DES VISITES AVEUGLES ET MALVOYANTS D’AVRIL À JUIN 2011

9- A)- LES NOUVELLES SALLES D’ART GREC ET LA VÉNUS DE MILO

Visite descriptive, 4 € pour la personne déficiente visuelle et gratuité pour la personne qui l’accompagne. Pour réserver vos places, vous pouvez laisser un message au 01.40.20.59.90 ou envoyer un mail à handicap@louvre.fr.

Visite le samedi 25 juin à 10h30.

Découvrez les nouvelles salles d’art grec abritant comme dans un écrin la Vénus de Milo. Des moulages seront sortis des réserves et présentés dans un atelier pour prolonger tactilement la visite. Une expérience rare à ne pas manque. Cette visite-atelier constitue une grande première.

Pour en savoir plus sur les nouvelles salles d’art grec, vous pouvez vous rendre sur le lien suivant : http://www.louvre.fr/media/reposito...

9- B)- LE JEUNE MENDIANT DE MURILLO

Visite descriptive, 4 € pour la personne déficiente visuelle et gratuité pour la personne qui l’accompagne. Pour réserver vos places, vous pouvez laisser un message au 01.40.20.59.90 ou envoyer un mail à handicap@louvre.fr.

Visite le samedi 7 mai à 14h30.

Le Jeune Mendiant, souvent appelé Le Jeune Pouilleux, est la première représentation connue dans l’œuvre de Murillo d’enfants des rues. Cette œuvre à la fois réaliste et sentimentale allait connaître un immense succès. A l’aide de plaques thermo-gonflées, découvrez les œuvres par le toucher.

Pour en savoir plus sur Le Jeune Mendiant, vous pouvez vous rendre sur le lien suivant :

http://cartelfr.louvre.fr/cartelfr/...

9- C)- ENFANCES, NOUVELLE EXPOSITION DE LA GALERIE TACTILE

Ouverture au public le 4 mai 2011.

Visite le samedi 2 juillet à 14h30.

Dans cet espace adapté aux publics handicapés, le seul endroit du musée où l’on puisse toucher les œuvres reproduites en résine, une nouvelle exposition est consacrée au thème de l’enfance. Située dans l’aile Denon, la galerie tactile rassemble des moulages de sculptures que l’on peut toucher. Un guide multimédia offre un commentaire descriptif de cette galerie.

Pour vous inscrire à la visite, vous pouvez laisser un message au 01.40.20.59.90 ou envoyer un mail à handicap@louvre.fr.

Pour en savoir plus sur la galerie tactile, vous pouvez vous rendre sur le lien suivant :

http://www.louvre.fr/llv/pratique/p...

9- D)- GUIDE MULTIMÉDIA

Des parcours descriptifs en français et en anglais vous invitent à découvrir les volumes des sculpteurs dans la galerie tactile mais aussi le département des Peintures autour de trois thèmes : les histoires, le nu et la nature morte.

Location aux entrées Richelieu, Denon et Sully mais aussi sous la pyramide ou dans les collections, au premier étage de Denon ou Sully. Tarif réduit 4 € pour les visiteurs déficients visuels.

Pour en savoir plus sur le guide multimédia, vous pouvez vous rendre sur le lien suivant : http://monguide.louvre.fr/

Site réalisé avec SPIP | Plan du site | Coordonnées | Contact | Suivre la vie du site RSS 2.0