Accès direct au contenu de la page

logo de la CFPSA

Confédération Française pour
la Promotion Sociale
des Aveugles et Amblyopes

Accueil du site > Bulletins CFPSAA-Infos > Bulletins de 2008 > Bulletin 11 du 3 avril 2008

Bulletin 11 du 3 avril 2008

SOMMAIRE

1) EDITORIAL

2) 7 AVRIL : VENEZ TRES NOMBREUX

3) REVALORISATION DE L’AAH : INSUFFISANTE

4) ACCES PLUS

4.A) PRESENTATION

4. B) ENQUETE

5) UNE INITIATIVE D’HANDICAPZERO

6) AUDIOLIB : LES LIVRES RELAYES PAR LE DISQUE

7) LE BARBIER DE SEVILLE EN AUDIODESCRIPTION

8) COSMOMANIA : LA FOLLE HISTOIRE DE L’ESPACE

1) EDITORIAL

Un agenda chargé ne m’a pas permis la semaine dernière de vous adresser de bulletin.

Pour ne rien vous cacher, j’envisage sérieusement de modifier le rythme de notre parution : le bulletin ne serait plus hebdomadaire mais vous parviendrait tous les quinze jours, ceci pour permettre à notre secrétaire d’avancer sur le développement de notre site internet.

Nous tenons, tout d’abord, à féliciter notre grand ami Hamou Boukkaz qui représente l’association Guinot au sein de notre Conseil d’Administration. Il vient, en effet, d’être nommé Adjoint au Maire de Paris chargé des Associations et la Démocratie Locale.

C’est au CNPSAA qu’Hamou a réservé sa première sortie publique en venant dire un mot lors de notre Conseil d’Administration du 27 mars dernier. Il nous a assuré que nous pouvions compter sur lui. Toutes nos félicitations et nos encouragements à Hamou dont nous connaissons le sens de l’engagement au service des autres.

Répondant favorablement au message qui nous a été adressé par Vivre FM et Amnesty International, le CNPSAA vous invite à vous associer au rassemblement organisé sur le parvis du Trocadéro, à l’occasion du passage de la flamme olympique à Paris, pour obtenir la libération d’un avocat aveugle emprisonné en Chine pour avoir lutté contre les avortements forcés dans la province de Shandong. Toute personne intéressée peut, soit se rendre directement sur l’esplanade du Trocadéro, soit rejoindre le groupe qui partira de l’AVH le 7 avril à 13heures précises. Nous devons être nombreux pour que notre action soit significative.

Nous étions plus de 25 000 personnes handicapées à manifester le 29 mars dernier entre République et Opéra pour demander un revenu d’existence supérieur au seuil de pauvreté pour ceux d’entre nous ne pouvant travailler. De nombreux membres du Conseil d’Administration du CNPSAA étaient là dont sa Présidente Claude Chambet en tête du cortège. Le 1er avril, une délégation a été reçue pendant plus d’une heure par Xavier Bertrand, Valérie Létard, Patrick Gohet et leurs assistants. Sans apporter de solution miracle, les Ministres nous ont affirmé la volonté de concertation du Gouvernement notamment au sein des groupes de travail qui préparent la Conférence Nationale du Handicap que présidera Nicolas Sarkozy le10 juin prochain. Nous avons donc, d’ici là, beaucoup de pain sur la planche si nous souhaitons donner aux Pouvoirs Publiques suffisamment d’arguments pour que nos revendications soient enfin prises en compte.

Le Président de la République avait annoncé quelques jours avant la manifestation, une revalorisation de l’AAH de 5% jugée insuffisante pour les raisons exposées dans le communiqué de presse joint en pièce deux.

La SNCF souhaite faciliter ses transports à ses clients handicapés. Nous serons donc invités à répondre à un questionnaire diffusé fin avril, soit dans les gares, soit par téléphone. Nous vous tiendrons informés, mais sachez dès à présent que le service Accès Plus est étendu à 350 gares, ce dont nous ne pouvons que nous féliciter. Voyez le communiqué en pièce trois.

Une nouvelle fois, l’association HandiCaPZéro prend une initiative pour faciliter notre vie quotidienne (voir pièce quatre).

Côté loisirs, nous vous présentons « Audiolib », un nouveau support littéraire proposant la version audio de romans à succès récents (voir l’article tiré du journal La Croix - numéro du 24 février 2008).

Nous vous informons également de la prochaine représentation du Barbier de Séville en audiodescription.

Enfin, nous vous faisons part de l’exposition Cosmomania, la folle histoire de l’espace, accessible à tous les publics en situation de handicap.

2) 7 AVRIL : VENEZ TRES NOMBREUX

Vivre FM avec Amnesty International demande la libération immédiate de Chen Guangcheng et le respect des droits humains en Chine.

Les aveugles de France se mobilisent pour le prisonnier politique non voyant incarcéré depuis 2 ans.

Le 7 Avril à 14H00 rendez-vous sur le parvis des Droits de l’Homme au Trocadéro.

Déjà 50 000 signatures réunies par Amnesty International France pour demander la libération de Chen Guangcheng. A l’occasion du passage à Paris de la flamme olympique, les aveugles de France se rassemblent sur l’esplanade des Droits de l’Homme.

Chen Guangcheng est un prisonnier politique chinois, aveugle, de 37 ans.

Le 24 août 2006, ce jeune avocat a été condamné à quatre ans de prison au terme d’un procès inéquitable et sans que ses avocats puissent accéder à la salle d’audience.

Les autorités chinoises reprochent à Chen Guancheng d’avoir lutté contre les avortements forcés dans la province de Shandong. L’avocat avait défendu des villageois contre les autorités de la ville de Linyi, et leur campagne illégale de stérilisations et d’avortements forcés. On estime à 10 000 le nombre de femmes victimes de ces avortements forcés dans cette région. Les autorités locales souhaitent à tout prix faire respecter le quota « d’un enfant par femme », imposé par Pékin.

En juin 2007, il est sauvagement battu en prison par ses codétenus, sur ordre des gardiens, pour avoir refusé de se laisser raser le crâne. Le crâne rasé est le signe des criminels en Chine, or, Chen se sait innocent, a expliqué sa femme, Yuan Weijing. Elle-même subit un harcèlement permanent de la police secrète chinoise.

Pourtant, l’avocat a longtemps été mis en avant par les autorités chinoises. Symbole des évolutions de la Chine moderne, il a suivi ses études de droit en braille et a été soutenu pour son action pour la démocratisation des provinces. Mais ses prises de position ont fini par exaspérer les autorités qui ont fini par l’arrêter en 2006.

A six mois du début des jeux paralympiques de Pékin, Vivre FM avec Amnesty International et de nombreuses personnalités du monde du handicap et du sport demande la libération immédiate de Chen Guancheng.

3) REVALORISATION DE L’AAH : INSUFFISANTE

Communication du Président de la République sur le handicap : Le compte n’y est pas !

Alors que des milliers de personnes en situation de handicap ou atteintes de maladie invalidante qui ne peuvent pas ou plus travailler se préparent à manifester samedi à Paris pour demander un revenu d’existence décent, le président de la République vient notamment d’annoncer une revalorisation de l’allocation adulte handicapé de 5%.

Une annonce très largement insuffisante, tant par son montant, que par le fait qu’elle exclut toutes les personnes sous le seuil de pauvreté vivant avec des pensions d’invalidité ou des rentes accident du travail.

Le Président de la République est-il sourd à l’expression massive des personnes qui l’interpellent directement depuis plusieurs mois pour un véritable revenu d’existence ? Et s’il regardait enfin la réalité en face ?

Doit-on encore rappeler que si les associations du mouvement « Ni pauvre, ni soumis » estiment qu’il faut privilégier, à chaque fois que c’est possible et en prenant en compte la situation personnelle de chacun l’emploi plutôt que l’assistance, il est évident que ce principe ne peut s’appliquer à tous !

- de très nombreuses personnes en situation de handicap ou atteintes de maladie invalidante ne peuvent pas ou plus travailler,

- et pour beaucoup d’autres personnes en capacité de travailler, force est de constater que l’accès à l’emploi est limité temporairement ou durablement par des obstacles significatifs (durée du chômage des personnes en situation de handicap 4 fois plus longue ; taux de chômage des personnes handicapées 2 fois plus important que pour les personnes valides).

Les annonces d’une revalorisation de l’AAH de 5% et de mesures sur l’emploi sont largement insuffisantes tant par le montant de la revalorisation que par le nombre de personnes concernées.

Le mouvement « Ni pauvre, ni soumis » exhorte donc le président de la République à regarder la réalité en face et demande :

- le principe d’un revenu d’existence à la hauteur du SMIC brut pour toutes les personnes en situation de handicap ou atteintes de maladie invalidante pour lesquelles il est reconnu soit une incapacité de travailler, soit des difficultés majeures et durables pour accéder à un emploi (en prenant en compte tous les obstacles rencontrés pour accéder à un emploi, obstacles variables selon les personnes),

- pour les personnes en capacité de travailler mais pour lesquelles l’accès à l’emploi est limité temporairement ou durablement par des obstacles significatifs, le mouvement « Ni pauvre, ni soumis » demande également un revenu égal au SMIC pour une période qui pourrait être revue régulièrement.

- un dispositif incitatif vers l’emploi de type RSA permettant un meilleur cumul « revenu d’existence » et « revenu du travail » pour éviter tout effet de seuil qui ferait que des personnes accédant à un travail se retrouvent avec des ressources moindres.

4) ACCES PLUS

4.A) PRESENTATION

La SNCF a le plaisir de vous annoncer la généralisation de l’offre du service Accès Plus sur l’ensemble du territoire national. C’est à présent dans près de 350 gares que vous pouvez réserver ce service personnalisé destiné à faciliter votre voyage. Vous retrouverez la liste de ces gares ainsi que toutes les informations utiles sur le service Accès Plus en vous rendant sur le site : www.accesplus.sncf.com. Vous bénéficierez lors de votre navigation des fonctions d’accessibilité web nécessaires.

Il est possible d’obtenir le passe Accès Plus auprès de la SNCF. Ce passe gratuit est un support qui vous permettra de vous signaler à votre arrivée en gare en tant que client Accès Plus. Vous retrouverez sur votre passe Accès Plus toutes les coordonnées utiles pour joindre le centre de service, notamment en cas de difficultés imprévues durant votre voyage. Pour l’obtenir, il vous suffit de faire parvenir à la SNCF une copie de votre carte d’invalidité, par courrier à l’adresse indiquée ci-dessous ou, sous forme numérisée à l’adresse : accesplus@sncf.fr.

Vous recevrez gratuitement votre passe à domicile sous un délai de 3 semaines.

SNCF

Centre Accès Plus

Carte Passe

16 place Lucien Barbier

80330 Longueau

Pour les personnes non voyantes, les coordonnées du centre de service Accès Plus sont reprises, sur le passe, en écriture braille.

4. B) ENQUETE

Pour accompagner le lancement du service Accès Plus sur le territoire national, une grande enquête de satisfaction aura lieu du 14 avril au 14 mai 2008.

Il nous semble important que le plus grand nombre de voyageurs handicapés participent à cette enquête pour faire part à la SNCF de leurs remarques et suggestions dans le but d’améliorer la qualité du service rendu.

Nous comptons sur vous pour de répondre à ce questionnaire.

Cette enquête de satisfaction est adressée aux personnes :

- titulaires d’une carte d’invalidité de 80 % et plus

- titulaires d’une carte réformé/pensionné de guerre

- utilisatrices d’un fauteuil roulant dans leur vie quotidienne et arrivant en gare avec leur propre fauteuil

(Personnes ayant réservé leur prestation d’accueil et d’accompagnement via le centre de service Accès Plus ou personnes se présentant le jour du départ 30 minutes avant le départ de leur train)

5) UNE INITIATIVE D’HANDICAPZERO

Yves Rocher et HandiCaPZéro renforcent leur engagement auprès des femmes aveugles et malvoyantes en les accompagnant dans leur quotidien.

Innovation 2008 :

Création d’étiquettes en braille et en caractères agrandis permettant l’identification des produits communément utilisés dans la salle de bain. Une première dans l’industrie cosmétique qui offre un gain d’autonomie aux femmes aveugles et malvoyantes.

66 étiquettes de produits génériques sélectionnés selon la consommation annuelle qui se collent sur une crème de jour, un démaquillant, un lait pour le corps…

Ces étiquettes adhésives ont été conçues pour résister à l’eau et être apposées sur différents conditionnements.

Elles sont distribuées gratuitement avec l’édition adaptée du Livre Vert 2008 par HandiCaPZéro.

Evolution de l’édition adaptée du Livre Vert 2008 vers un contenu plus détaillé :

La version braille est en deux tomes, la version audio contenue dans un coffret double C.D. marqué en braille.

L’édition choisie est disponible gratuitement sur simple appel auprès d’HandiCaPZéro (numéro vert : 0800.39.39.51 - appel gratuit depuis un poste fixe).

Personnalisation de l’accueil dans les centres de beauté avec la possibilité de consulter le Livre Vert en braille afin de mieux choisir ses produits.

Les Centres de beauté disposeront d’étiquettes afin que certains produits en test soient identifiables. Les conseillères beauté pourront également, à la demande d’une personne aveugle ou malvoyante, coller une ou plusieurs étiquettes permettant l’identification des produits achetés.

Pour sensibiliser toutes les femmes à la déficience visuelle, une vitrophanie A3 sera collée sur les miroirs des centres de beauté qui possèdent un institut. L’objectif est de faire partager à toutes les clientes Yves Rocher l’engagement de la marque auprès de toutes les femmes.

On pourra y lire en braille et en texte noir « Le Livre Vert de ma Beauté existe en Braille. Parce que toutes les femmes n’ont pas besoin de ce miroir pour être belles. Disponible gratuitement auprès de HandiCaPZéro au 0800.39.39.51 »

Partenariat Yves Rocher - HandiCaPZéro :

2003 : Création du premier Livre Vert en Braille.

2006 : 1500 livres verts en braille commandés auprès d’HandiCaPZéro.

2007 : Création d’une version audio disponible sur CD.

Campagne publicitaire et présence du Livre Vert en braille dans les centres de beauté. (4 255 livres verts en braille et 1 466 CD commandés).

2008 : Création des étiquettes produits pour mieux identifier les produits et vitrophanie dans les centres de beauté.

En France, 1 famille sur 5 est concernée par le handicap.

Pour plus d’informations :

handicapzero.org et yves-rocher.com

Numéro vert HandiCaPZéro : 0800.39.39.51

6) AUDIOLIB : LES LIVRES RELAYES PAR LE DISQUE

Il y a quelques jours a été lancé un nouveau support littéraire, les « Audiolib », des CD au format livre proposant la version audio de romans à succès récents.

Qu’est-ce qu’un « Audiolib » ?

Un « Audiolib », marque jouant sur les mots « librairie »et « liberté », est un CD audio reprenant l’intégralité d’un roman ou d’un essai paru récemment. Née de la réunion des fonds de Hachette, d’Albin Michel et de FranceLoisirs, la société Audiolib pourra également acquérir les livres d’autres maisons d’édition (1). En témoignent les douze premiers titres de la production, parmi lesquels « Mal de pierres » de Milena Agus, lu par Sandrine Willems ; « Un secret », de Philippe Grimbert, lu par l’auteur ; « La Femme du Vè », de Douglas Kennedy, lu par Jean-Marc Delhausse ; « Ni d’Ève ni d’Adam », d’Amélie Nothomb, lu par Sylvie Testud ou « L’Enfant de Noé », d’Eric-Emmanuel Schmitt, lu par l’auteur. Proposés au format et au même prix qu’un livre (environ 15 €) et sous sa couverture originale, ils seront mis en place en librairie aux mêmes titre et place que leurs aînés de papier, bénéficiant des mêmes circuits de distribution.

Dans quel paysage s’inscrivent-ils ?

Le concept de livre audio n’est pas nouveau, porté notamment par les excellentes productions de Gallimard ou des éditions Frémeaux, qui proposent un fonds très large de classiques et d’archives sonores dans des domaines divers (2). Audiolib propose d’offrir une nouvelle jeunesse au livre audio, avec une déclinaison inscrite dans l’actualité éditoriale des best-sellers dès leur sortie en format papier. Le programme annoncé pour 2008 comprendra 40 titres, parmi lesquels François Cheng, Philippe Claudel, Harlan Coben ou Henri Loevenbruck.

Quelles sont les perspectives de ce support ?

Motivés par l’évolution récente des habitudes d’écoute, les créateurs du concept insistent sur la nécessité d’ouvrir le texte à de nouveaux médias, parmi lesquels le disque mais aussi les lecteurs de mp3, qui permettent une écoute en tous lieux. Un relais beaucoup plus présent à ce jour dans d’autres pays européens où l’écoute de livres audio en voiture ou en balade est déjà répandue. Le projet n’oublie évidemment pas les malvoyants concernés au premier chef, mais a aussi été pensé à destination de la jeunesse ou d’un public encore réticent à la lecture, qui pourront découvrir la production littéraire différemment. Le texte, porté par la voix d’un acteur, suppose d’ordinaire interprétation. Cependant, le mode choisi ici n’est pas celui d’une lecture « forte », mais au contraire « en retrait », pour permettre la liberté de l’imaginaire des audio-lecteurs.

SABINE AUDRERIE

(1) www.audiolib.fr

(2) www.fremeaux.com

www.gallimard.fr/multimedia

7) LE BARBIER DE SEVILLE EN AUDIODESCRIPTION

Opera buffa de Rossini en deux actes (1816)

Mise en scène : Coline Serreau

Direction musicale : Marc Piollet

L’opéra en deux actes de Gioacchino Rossini (1792-1868) est revisité par l’opéra Bastille. C’est la réalisatrice Coline Serreau qui met en scène ce joyau de l’art italien. En passant de l’Andalousie à l’Orient, de l’enfermement de jadis au voile d’aujourd’hui, la metteur en scène ne dénature en rien le comique de Rossini, ni les qualités théâtrales de cet opéra. Un régal pour les amateurs d’opéra bouffe.

REPRESENTATIONS ADAPTEES EN AUDIODESCRIPTION :

Dimanche 20 avril à 14h30

Mercredi 7 mai 2008 à 19h30

Opéra Bastille

120 rue de Lyon Paris 12ème

TARIFS :

Tarifs préférentiels :

Catégorie 5 : 50 euros/accompagnateur 35 euros

Catégorie 4 : 70 euros/accompagnateur 50 euros

Catégorie 3 : 85 euros/accompagnateur 70 euros

RESERVATIONS

Chantal Mousterou au 01 40 01 18 50 (de 10h à 13h et de 14h à 17h)

Email : cmousterou@operadeparis.fr

RENSEIGNEMENTS

accesculture@magic.fr

Tél 01 53 65 30 74

Fax 01 53 65 31 59

http://www.accesculture.org

8) COSMOMANIA : LA FOLLE HISTOIRE DE L’ESPACE

DU 29 JANVIER AU 25 MAI 2008

Entre nostalgie et futurologie, l’exposition COSMOMANIA, la folle histoire de l’espace, commémore l’envoi du premier objet dans l’espace, il y a cinquante ans, et propose, à cette occasion, de se pencher sur l’incroyable aventure humaine, scientifique et technologique de la conquête spatiale.

COSMOMANIA donne à la découverte de l’espace la forme d’une saga, où le visiteur est acteur et spectateur d’une fabuleuse épopée ponctuée d’exploits, d’échecs, de périodes d’enthousiasme et de doutes, de découvertes scientifiques et techniques. L’exposition met en regard l’histoire de l’espace et le contexte mondial de l’époque, racontant une histoire dans l’Histoire.

Sans que nous ne prenions garde, la conquête spatiale a révolutionné notre quotidien. Formidable source de connaissance et d’exploration qui nous a permis de voir la Terre et l’Univers comme jamais auparavant, la conquête spatiale a profondément influencé nos sociétés en nourrissant l’imaginaire humain, comme en témoignent le cinéma, la bande dessinée, l’architecture, la mode, la science-fiction.

Et l’aventure est loin d’être finie !

L’espace est toujours porteur de défis dans les domaines aussi variés que la protection de la Terre et de la vie, de l’exploration de l’Univers et du système solaire, du tourisme spatial.

Les visiteurs pénètrent dans cinq « bulles », qui mettent en scène les cinq moments majeurs de la conquête spatiale dans des décors d’intérieurs reconstitués et aménagés avec le mobilier et les objets de l’époque :

- la bulle de 1961 présente un salon soviétique, au moment du premier vol d’un homme dans l’espace

- la bulle de 1969 est une cuisine américaine, où la télévision diffuse les images du premier pas de l’Homme sur la Lune

- la bulle de 1979 est un salon français, le soir de Noël, dans lequel les visiteurs assistent au premier lancement d’une fusée Ariane

- la bulle de 1997 est la chambre d’un adolescent européen, passionné d’espace, qui assiste à la retransmission, pour la première fois par Internet, d’une image de sol martien, avec la mission Pathfinder

- la bulle de 2003 reconstitue une cuisine chinoise dans laquelle les visiteurs sont témoins du premier vol d’un taïkonaute.

INFORMATION DU PUBLIC

Accessible à tous les publics en situation de handicap.

Horaires :

Ouvert tous les jours sauf le lundi, de 10h à 18h et le dimanche jusqu’à 19h.

Gratuit pour les moins de 7 ans, les personnes handicapées et leur accompagnateur, les chômeurs, les bénéficiaires du RMI.

Grâce à l’ambiance musicale et aux éléments interactifs mis à leur disposition, les visiteurs sont plongés dans l’univers spatio-temporel de chaque événement. Ils peuvent entendre des reportages à la radio, écouter des conversations téléphoniques, consulter des revues et journaux en braille, écouter la télévision sur des sujets relatifs à l’aventure spatiale.

Les bulles sont reliées entre elles par les « couloirs temporels » dans lesquels les visiteurs glanent des repères historiques, scientifiques et culturels. Des panneaux de textes illustrés et des bornes audiovisuelles racontent la conquête spatiale et permettent d’aller plus loin dans la compréhension de chaque époque et des événements spatiaux.

Le dernier couloir temporel aboutit à « l’espace aujourd’hui » : un élément audiovisuel présentant l’activité spatiale actuelle et ses enjeux. Dans cette partie de l’exposition, les visiteurs peuvent avoir une vision depuis l’espace de la Terre, du système solaire et de l’Univers.

Ils s’installent ensuite dans « l’agora », une salle multimédia interactive où scientifiques et décideurs débattent du futur de l’espace et où ils sont conviés à donner leur avis.

Tout au long de la visite, des jeux, des textes et des manipulations sont réservés aux enfants pour participer pleinement au voyage et partager cette exploration avec les plus grands.

Dans la thématique de la conquête de l’espace, de l’Univers et du futur, la Cité des Sciences et de l’Industrie offre également un programme complet avec les expositions permanentes Espace et Le grand récit de l’Univers, un nouveau spectacle au Planétarium consacré à L’aube de la conquête spatiale, un événement exceptionnel Atterrissage en direct sur Mars, et, sur Internet, des conférences en podcast et en vidéo A la conquête de l’espace et Des satellites au service de la Terre. La médiathèque propose, quant à elle, une sélection documentaire.

COSMOMANIA, la folle histoire de l’espace, revient sur les enjeux spatiaux, nés du contexte géopolitique de la guerre froide et qui ont généré une accélération sans précédent de la recherche technique et scientifique dans le domaine spatial.

Essentiellement militaires à l’origine, les enjeux de la conquête spatiale ont progressivement bouleversé nos repères : une nouvelle dimension est notamment apparue avec l’espace « extra-terrestre ». La conquête spatiale a révolutionné notre imaginaire (science-fiction, cinéma, littérature.) et a fait évoluer de manière fulgurante la recherche et ses applications pour notre quotidien : le téléphone, la télévision, la météorologie, la médecine, les matériaux innovants, mais aussi la sécurité et la protection de l’environnement.

Au regard de ces évolutions et des projets en cours au sein de la communauté spatiale, l’exposition COSMOMANIA permet d’imaginer ce que sera le futur spatial, en soulignant, en particulier, le retour de l’Homme au cœur de l’exploration, avec le tourisme spatial, la recherche de vie extra-terrestre (exoplanètes, analyses d’objets stellaires, exploration planétaire).

ACCES :

Cité des Sciences et de l’Industrie - 30, avenue Corentin-Cariou - 75019 Paris.

Ouvert du mardi au samedi de 10h à 18h, dimanche de 10h à 19h, fermé le lundi.

Accès

Métro : ligne 7, station Porte de la Villette.

Bus : 75, 139, 150, 152, 249, PC.

Parc auto payant : entrée quai de la Charente.

Standard (du lundi au vendredi) : 01 40 05 70 00

Serveur vocal : 01 40 05 80 00

Mail : citeservice@cite-sciences.fr

Site réalisé avec SPIP | Plan du site | Coordonnées | Contact | Suivre la vie du site RSS 2.0