Accès direct au contenu de la page

logo de la CFPSA

Confédération Française pour
la Promotion Sociale
des Aveugles et Amblyopes

Fiche traversées de transport en commun en site propre

C.F.P.S.A.A : http://www.cnpsaa.fr/accessibilite Avril 2010 Commission ACCESSIBILITE Tél : 01 44 42 91 91 Courriel : access@cnpsaa.fr

Fiche traversées de transport en commun en site propre (ferré, tramway , BHNS …)

De plus en plus d’agglomérations s’équipent de transports en commun en site propre. Le CNPSAA a été saisi d’une demande de positionnement sur les bonnes pratiques à mettre en œuvre pour faciliter les traversées des voies de ces modes de transport aux personnes aveugles et mal voyantes. Après un rappel de la signification des signaux en vigueur, cette fiche développe les préconisations du CNPSAA en la matière.

Rappel de la signification des signaux des feux régissant la circulation R11 = feu tricolore ( rouge jaune vert ) accompagné pour les piétons du R12 = figurines rouge et verte R24 = feu rouge clignotant, accompagné pour les piétons du R25 = figurine rouge fixe avec STOP clignotant . S’active uniquement au passage du tramway / train... Initialement, le R24 était réservé aux traversées ferrées. Mais il s’applique désormais pour tous les véhicules de transport en commun roulant sur un site propre spécialement réservé. Avantage du R24 par rapport au R11 : il est plus performant, car les voitures s’arrêtent plus rapidement : 3 secondes de jaune dans le R11 souvent non respecté et le clignotement est plus attirant visuellement. Les R24 sont désormais doublés en hauteur : un feu entre 2.50m et 3.00m et un feu à 1.65m, avec des clignotements émis en alternance. Efficacité confirmée par 5 ans de recul d’accidentologie, testé à Nantes. Fonctionnement actuel : feu rouge clignotant avec sonorisation « dring » spécifique passages à niveau durant la fermeture des barrières et feu rouge clignotant durant l’attente et le passage du train, sans information sonore spécifique. L’arrêté de 1991 sur les passages à niveaux précise :
-  Les feux rouges clignotants s’allument 20 secondes au moins avant le passage du train
-  Les sonneries tintent dès l’allumage des feux et au minimum jusqu’à la fin de l’abaissement des barrières

Le CNPSAA a demandé à RFF que la diffusion du signal sonore soit poursuivie durant les 20 secondes au moins d’attente d’arrivée du train. La règlementation du R24 s’adresse également aux piétons et aux vélos ; il se met en amont de la plateforme, alors que le R25 se met en aval. Compte tenu des temps de dégagement, le R25 s’active généralement 2 à 3s avant le R24 Recommandation : En cas d’absence de R25, et qu’ utilise un R24 est utilisé en signal pour les piétons, il est souhaitable que le signal sonore qui l’accompagne soit identique à celui du R25. R25 = piéton rouge clignotant. Contexte

Actuellement, la sonorisation du R24/R25 pour les déficients visuels n’est pas normalisée. Il existe un groupe de travail regroupant RFF et CERTU. Expériences passées : les tests faits avec la ville de Paris n’ont pas été concluants ; le CERTU a mené des tests à Bordeaux, non validés par le CNPSAA.

Préconisations

Le tramway a une inertie qui ne lui permet pas de s’arrêter aussi facilement qu’un autre véhicule. Le piéton doit pouvoir anticiper l’arrivée du tramway ou train, plus particulièrement lorsqu’il est aveugle ou mal voyant. La traversée doit donc impérativement être signalée, de façon sonore en précisant qu’il s’agit d’une traversée spécifique (ferrée, tramway, bus).

Le R25 ou le R24 doivent être utilisés, mais ils doivent émettre des signaux sonores homogènes. Le message émis sur la phase d’interdiction doit préciser qu’il s’agit d’une traversée spécifique a « rouge piéton traversée tramway… », b « rouge piéton traversée ferrée », c « rouge piéton traversée bus ». La sonnerie d’autorisation de traversée doit être identique au R12 ainsi que la ritournelle de changement de phase.

La clé de la réussite de l’équipement :

Le mât supportant le haut-parleur doit être à proximité immédiate de la traversée piétonne et le haut-parleur doit être dirigé en direction des voies (ferrées, tramway, bus…).

Attention, l’abaissement de quelques décibels de la cloche de la phase verte par rapport au son parlé émis sur la phase rouge permet une meilleure compréhension des signaux sonores. En effet, le son de la phase verte (cloche) se propage beaucoup plus dans l’espace que le parler de la phase rouge.

La meilleure « bonne pratique » est de positionner un feu R24/R25 sur la voie tramway et un feu R11/R12 sur la/les voie(s) adjacente(s), avec l’installation d’un refuge central entre les 2 voies routières.

Cependant, s’il y a une rue à traverser non équipée d’un feu sonore avant la plate-forme ferrée / tramway / BHNS, le piéton ne devrait pas interpréter le signal d’autorisation de traversée de la voie protégée comme une autorisation de traverser la rue non équipée. De plus, les techniques de traversées préconisées par les rééducateurs en locomotion précisent qu’il faut attendre un cycle sonore complet avant de s’engager dans une traversée de chaussée ; le piéton entendra donc « rouge piéton ferré / tramway … ». Le refuge central est équipé d’une bande podotactile (NFP 98-351) à la sortie de la voie tramway et d’une autre bande podotactile (NFP P98-351) avant la traversée de la voie contigüe (signalisation mais non sonorisation). Même principe si le site propre est situé en position centrale (entre 2 voies de circulation).

Cas particuliers des giratoires : Lorsque le tram traverse un giratoire en position centrale (ou latérale), la traversée ferrée / tramway / busway… doit être équipée de R24 positionnés en barrage pour les véhicules et de figurines R25 sonorisées. Au niveau des traversées piétonnes des voies latérales ou encadrant le tramway, la présence du rond point empêche la mise en place de signaux R11/R12 sonorisés. En effet ceci imposerait des feux R11 pour les voitures ce qui n’est pas compatible avec un giratoire fonctionnant avec des « céder-le-passage » et « priorité à l’anneau ».

Pour le Cnpsaa,

Thierry Jammes Président de la commission accessibilité du CNPSAA Comité National pour la Promotion Sociale des Aveugles et Amblyopes Administrateur de la Fédération des Aveugles de France Expert mobilité et accessibilité de l’Institut de la Vision access@cnpsaa.fr Tél. : 01.44.42.91.91 Portable : 06.15.96.10.01

*****************

Site réalisé avec SPIP | Plan du site | Coordonnées | Contact | Suivre la vie du site RSS 2.0