Accès direct au contenu de la page

logo de la CFPSA

Confédération Française pour
la Promotion Sociale
des Aveugles et Amblyopes

Accueil du site > Bulletins CFPSAA-Infos > Bulletins de 2009 > Bulletin 17 du 31 juillet 2009

Bulletin 17 du 31 juillet 2009

Bulletin CNPSAA-Infos N°2009 - 17 – 31 juillet 2009

SOMMAIRE 1) EDITORIAL 2) UN CONCERT POUR DONNER À VOIR ET À ENTENDRE 3) COMMUNIQUE DE PRESSE DE L’AGEFIPH 4) NADINE MORANO LANCE LE LABEL « HANDI-VACANCES » 5) FEMME TRAVAIL HANDICAP 6) DEUXIEMES JOURNEES NATIONALES D’ETUDES DES SAFEP-SAAAIS

1) EDITORIAL

Ayant quelques informations à vous communiquer, nous avons cru bon de publier un ultime bulletin avant les vacances.

Sachez tout d’abord que la Commission Permanente du CNCPH a été convoquée par le Gouvernement qui souhaitait l’informer sur les mesures prises dès la prochaine rentrée scolaire afin que les personnes lourdement handicapées puissent bénéficier de l’aide d’AVS formés pour poursuivre leur scolarité en milieu ordinaire. Un amendement au projet de loi sur la « mobilité dans la Fonction Publique » prévoit que les AVS arrivés en fin de contrat avec l’Education Nationale pourront être engagés par des associations qui auront, au préalable, conclu une convention avec ce Ministère, afin de continuer à exercer leur activité.

Au cours de la réunion du 24 juillet, nous avons souligné que cette solution permet, certes, de « parer au plus pressé », mais qu’elle correspond, selon nous, à un certain désengagement de l’Etat qui, tout en continuant à prendre en charge le salaires de ces AVS sous forme d’une subvention versée aux associations conventionnées, se « défausse » de sa responsabilité sur la gestion de ce personnel.

Le statut de ces AVS reste précaire, ce qui ne leur permet pas d’obtenir de crédits, rend difficile leur logement, ne les encourage pas à demeurer dans cette profession.

Comme nous, de très nombreuses associations dont l’APF et l’UNAPEI ont souhaité qu’une réflexion approfondie soit menée très rapidement afin de stabiliser le statut de ces professionnels.

Le Journal Officiel du 25 juillet contenait le texte de la loi « Hôpital, patients, santé, territoires » qui modifie sensiblement l’organisation et la gouvernance des établissements médico-sociaux par la création des Agences Régionales de Santé. Nous en reparlerons plus longuement à la rentrée.

Dès le 24 août en fin de journée, venez nombreux à l’INJA pour soutenir une action du GIAA : un concert est organisé pour aider l’association VIEWS France qui favorise la mobilité des jeunes déficients visuels en Europe. Vous trouverez aussi dans ce bulletin :
- un communiqué de presse de l’Agefiph qui détaille les nouvelles mesures mises en place pour favoriser l’emploi des personnes handicapées.
- un autre qui présente le label « Handi-Vacances », créé par Nadine Morano, dont le développement sera confié à Gilbert Montagné
- l’annonce d’une journée organisée par l’association FDFA le 19 novembre prochain autour du thème du travail des femmes handicapées
- enfin, très en avance, nous vous parlons du colloque qui aura lieu en juin 2010 à l’initiative de l’ANPEA et la fédération générale des PEP sur le sujet « Un choix éclairé pour un projet de vie : quelles exigences pour demain ? »

Nous vous renouvelons nos souhaits de bonnes vacances, le prochain bulletin d’information paraîtra dans les premiers jours de septembre. Bonne lecture ! Le Président Philippe Chazal

2) UN CONCERT POUR DONNER À VOIR ET À ENTENDRE

Building musical bridges for a more lively and joyful European citizenship !

Du 14 au 26 août 2009, 24 jeunes européens déficients visuels et voyants partageant la même passion pour la musique, se retrouvent à Paris dans le cadre d’un concert organisé par VIEWS France le 24 août 2009 à 20h à l’Institut des Jeunes Aveugles, salle André Marchal, 56 Bd des Invalides, 75007 Paris (entrée libre).

Originaires de 6 pays différents (Allemagne, Belgique, Espagne, Italie, Royaume-Uni et France), ce concert vise à donner à voir et à entendre le résultat de leur travail en commun. La diversité est le maître mot de cet échange, tant en ce qui concerne les musiciens déficients visuels et voyants qu’il réunit, que par le choix des chansons et la composition des groupes de musiciens. Cet évènement, qui porte le nom de « Building musical bridges for a more lively and joyful European citizenship », sera enrichi de visites culturelles et d’activités de sensibilisation à la citoyenneté européenne.

Cette rencontre est soutenue financièrement par le Programme Jeunesse en Action de l’Union Européenne et le Label Paris-Europe de la Ville de Paris. Il dispose de l’appui moral et matériel de la Cité des Sciences, de l’Institut National des Jeunes Aveugles et du Groupement des Intellectuels Aveugles ou Amblyopes.

VIEWS France : qui sommes-nous ?

VIEWS France est une section du Groupement des Intellectuels Aveugles ou Amblyopes (GIAA), association œuvrant depuis 60 ans au service des personnes déficientes visuelles. VIEWS France est également membre du réseau VIEWS International, association fondée en Belgique en 2001 par des parents d’enfants déficients visuels et dont l’objectif est de faciliter la mobilité des jeunes aveugles et malvoyants en Europe. A cette fin, les associations nationales membres de VIEWS International organisent régulièrement des échanges et des évènements afin de multiplier les opportunités offertes aux jeunes de découvrir d’autres pays et de vaincre les obstacles à la mobilité que peut engendrer le handicap visuel. Ces échanges sont en grande partie financés par des fonds publics de nature européenne, nationale ou locale. Contact : views@giaa.org ou 06.77.37.56.89

3) COMMUNIQUE DE PRESSE DE L’AGEFIPH

Jeudi 16 juillet 2009

1 nouvelle aide créée, 7 aides renforcées

L’Agefiph renforce et prolonge son Plan de soutien à l’emploi des personnes handicapées.

Dès le mois de novembre 2008, réagissant au déclenchement de la crise, l’Agefiph mettait en place son Plan de soutien à l’emploi des personnes handicapées. Sept mois plus tard, à l’issue d’une consultation approfondie de ses partenaires de terrain, l’Agefiph décide de le prolonger d’un an et d’en renforcer les principales mesures. Objectifs : résister au recul de l’emploi des personnes handicapées et préparer les personnes handicapées, particulièrement les plus désavantagées (bénéficiaires des minima sociaux, seniors, jeunes, personnes peu qualifiées), à la reprise espérée pour 2011.

« Lors des reprises, on observe que la création d’emplois est généralement décalée d’au moins 6 mois. Ceci concerne naturellement les personnes handicapées dont il est à craindre que l’emploi ne reprenne au plus tôt qu’au second trimestre 2011 », estime Pierre Blanc, Directeur général de l’Agefiph. C’est pourquoi, pour faire face à ce contexte économique dégradé, l’Agefiph renforce et prolonge d’un an son Plan de soutien. Une évolution travaillée en concertation avec l’ensemble des partenaires du Fonds dans le cadre des rencontres « Réussir ensemble » au cours de 22 réunions régionales organisées en mai et juin et qui ont réuni 1500 personnes.

La version renforcée du Plan de soutien prendra effet au 1er août 2009 (pour la prime à l’insertion, prise en compte des embauches au 1er juillet 2009).

Une nouvelle aide créée

Inciter à la formation les personnes handicapées
- NOUVEAU ! Pour renforcer les compétences des demandeurs d’emploi handicapés sur le marché du travail, l’Agefiph lance un plan de formation et d’équipement aux NTIC. Objectif : former et équiper 10 000 demandeurs d’emplois handicapés.

Formation aux nouvelles techniques d’information et de communication suivie d’une dotation de 700€ correspondant à l’achat d’un ordinateur et à la première année d’abonnement internet.

Sept aides renforcées

1. Favoriser l’insertion dans l’emploi
- Ouverture de la prime à l’insertion aux contrats d’au moins 6 mois

La prime à l’insertion (La prime à l’insertion aux personnes handicapées, de 900€, est versée, une seule fois au cours de la vie professionnelle, aux personnes accédant à un emploi. Elle est de 1 600€ pour les entreprises) versée à l’employeur et à la personne handicapée est désormais ouverte aux contrats à durée déterminée d’au moins 6 mois (12 mois auparavant). La majoration versée aux personnes handicapées bénéficiaires d’un minima social à la veille de leur embauche s’appliquera également aux titulaires de CDD d’au moins 6 mois.

2. Renforcer les aides au maintien dans l’emploi Les salariés dont la survenance ou l’aggravation du handicap menace l’emploi bénéficient désormais de deux nouvelles aides en matière de formation :
- financement à l’employeur de 100% des coûts pédagogiques au réel ;
- participation à la rémunération et aux coûts annexes sur la base d’un forfait de 11€/h pour les formations réalisées pendant le temps de travail.

3. Revaloriser les défraiements versés aux demandeurs d’emploi handicapés en formation courte Les défraiements versés aux stagiaires handicapés demandeurs d’emploi durant une formation courte ou, une FEPE (formation en entreprise préparatoire à l’emploi) pour les demandeurs non indemnisés, sont accrus :
- 20€ par jour au lieu de 15€/j ;
- forfait journalier de 20€/j pour les frais de garde d’enfants quel que soit le nombre d’enfants dès lors qu’un des enfants a moins de 7 ans.

4. Ouvrir les FEPE à tous les demandeurs d’emploi handicapés
- Les formations en emploi préalable à l’embauche (FEPE) sont étendues à tous les demandeurs d’emploi quel que soit leur régime d’indemnisation chômage.
- Nécessité pour les demandeurs d’emploi handicapés d’être accompagnés par Cap emploi.

5. Allonger la durée des formations individualisées de l’Agefiph
- Les FIA (Formations Individuelles Agefiph) peuvent désormais dépasser 800h si nécessaire.

6. Etendre l’accessibilité à l’emploi Majoration de l’aide à la mobilité (aide pour tous les permis de conduire en compensation du handicap ou au titre de la formation)
- Le plafond du permis B « classique » passe de 600 à 800€ ;
- Le plafond du permis B « aménagé » passe de 990 à 1 300€.

7. Elargir le périmètre des aides à l’accessibilité des entreprises
- Sont désormais concernées les entreprises de 1 à 500 salariés et non plus seulement celles de 20 à 100.

Mesure modifiée : L’aide à l’aménagement du temps de travail Cette mesure d’un montant forfaitaire de 9 000€ par an est destinée à favoriser le maintien dans l’emploi de salariés seniors de plus de 55 ans dont le handicap s’aggrave. Elle peut être versée avant l’âge de soixante ans (et pas au-delà) pendant 5 années au maximum, contre 2 précédemment.

Mise en ligne d’un guide interactif et d’un calculateur automatique des aides pour faciliter l’accès des entreprises et des personnes aux aides et services de l’Agefiph : Afin de faire jouer à plein l’effet des aides publiques et celles cumulées de l’Agefiph, celle-ci met en ligne le 31 juillet 2009 un guide interactif des aides et services téléchargeable et imprimable. De plus, en septembre, un calculateur personnalisé des aides à l’insertion sera à disposition du réseau Cap emploi au bénéfice des employeurs et personnes handicapées. Cumulant les mesures publiques de l’emploi et celles de l’Agefiph, il calculera automatiquement les aides publiques et Agefiph disponibles pour chaque situation concrète rencontrée.

Rappel : en 2008 l’Agefiph a accompagné 206 000 personnes handicapées dans leurs parcours vers l’emploi et 100 000 entreprises dans leurs actions en faveur des personnes handicapées.

4) NADINE MORANO LANCE LE LABEL « HANDI-VACANCES »

EXTRAIT DE LA GAZETTE DES COMMUNES http://www.lagazettedescommunes.com... ?

Handicap - 16/07/2009

Lors d’un déplacement à Vichy, ville-vitrine en matière d’accessibilité des (et aux) loisirs, Nadine Morano a lancé le 15 juillet le label « Handi-Vacances », destiné à valoriser les communes ou groupements de communes qui développent une politique active pour l’accès des personnes handicapées au tourisme et aux vacances sur leur territoire ».

Les risques de doublon avec le label « Tourisme & Handicap » ? La Secrétaire d’Etat à la Famille et à la Solidarité s’en défend : « ce label ne réinvente pas ce qui existe déjà ; il récompensera une offre cohérente » intégrant à la fois l’accessibilité des sites (naturels, historiques…) et des activités touristiques (sports, loisirs, culture…), mais aussi l’accessibilité dans les autres aspects de la vie quotidienne (hébergement, restauration, transports, circulation à pied, services publics, commerces…).

Il s’agit aussi de donner aux personnes handicapées une plus grande lisibilité dans l’offre de lieux de vacances adaptés.

Nadine Morano a chargé le chanteur Gilbert Montagné de réunir, à la rentrée, les représentants des collectivités locales, des associations du handicap et des prestataires de service. Objectif : élaborer des référentiels qualitatifs et définir des procédures de labellisation avant la fin du premier trimestre 2010 pour que les premiers labels soient décernés, dès les vacances de printemps, aux communes « exemplaires ».

Pour les autres, la Secrétaire d’Etat a fait un petit rappel à la loi et déclaré qu’elle « serait particulièrement vigilante et intransigeante sur le sujet de l’accessibilité ».

Catherine Maisonneuve

5) FEMME TRAVAIL HANDICAP

Forum national – jeudi 19 novembre 2009

Mairie du 18ème arrondissement 1, place Jules Joffrin - 75018 Paris

PROJET DE PROGRAMME

Marraine : Claudie HAIGNERÉ, spationaute

L’association « Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir » organise le 19 novembre prochain son quatrième forum national sur le thème du travail des femmes handicapées. A cette occasion, nous voulons, en plus des grandes entreprises, inviter des PME et des PMI qui emploient des personnes handicapées. Ces petites entreprises réalisent des projets souvent mal connus, mettent en place des solutions innovantes et leur engagement apporte une dimension nouvelle pour l’emploi des personnes handicapées.

Serons conviés à cette rencontre des universitaires, des médecins du travail, des psychologues, des chefs d’entreprises et bien entendu des personnes handicapées qui prendront la parole…

Ce forum se veut un carrefour de rencontre et de dialogue entre parcours personnels et professionnels.

Matinée :

Conférences avec :
- Pascale Molinier, maître de conférences au CNAM, rédactrice en chef de la revue Travailler, elle abordera en autre le thème de la souffrance au travail
- Marchela Marzano, philosophe, chercheuse au CNRS qui parlera de son livre : « L’éthique appliquée »
- Margaret Maruani, sociologue, directrice de recherche au CNRS, fondatrice du MAGE, directrice de la revue Genre et sociétés, auteur de plusieurs ouvrages sur le syndicalisme, le travail et l’emploi.

Ensuite, interviendront en ateliers Fabienne Jegu, responsable de la HALDE, qui présentera le récent rapport sur l’emploi des personnes handicapées, deux représentants de PME, d’autres chefs d’entreprises, des assistantes sociales afin que toute la chaîne de l’emploi soit représentée.

Un espace dédié aux entreprises partenaires permettra plus particulièrement la rencontre avec les personnes handicapées en recherche d’emploi (n’oubliez pas vos CV !) Pause déjeuner : une restauration sur place est prévue.

Après-midi :

Cinq tables rondes avec des responsables associatifs handicapés, des responsables d’entreprise, des médecins du travail, des travailleurs sociaux et cinq grands témoins permettront de poser les questions, d’avancer des solutions, d’échanger et de faire le point sur cette problématique.

Thèmes des tables rondes :

L’emploi : trajectoires dans l’entreprise Femmes créatrices Accès à l’emploi Fonction publique : maintien dans l’emploi Femmes et handicapées : un certain regard sur le travail Le groupe des « Clowns analystes » rendra compte à sa manière du travail de la journée. Nicole Ameline, ancienne Ministre du Droit des Femmes, est pressentie pour conclure la journée.

Environ 800 personnes, handicapées et valides, sont attendues à ce Forum.

Les participants appartiennent au monde du quotidien, personnes handicapées travaillant ou non, personnes en recherche d’emploi, professionnels valides du domaine médical, social, éducatif ou encore institutionnels (Ministères).

Accessibilité assurée – retranscription des débats en direct – traduction en LSF – boucle magnétique

Pour en savoir plus sur l’association, ce forum, comment s’y rendre, les horaires et toutes nos activités, rendez-vous sur le site : www.femmespourledire.asso.fr

Pour s’inscrire : fdfa.asso@free.fr ou par téléphone au 01 45 66 63 97

6) DEUXIEMES JOURNEES NATIONALES D’ETUDES DES SAFEP-SAAAIS

L’ANPEA et la fédération générale des PEP co-organisent les deuxièmes journées nationales d’études des SAFEP-SAAAIS les mardi 1er et mercredi 2 juin 2010 à Créteil dans les locaux des PEP, au 5-7 rue Georges Enesco (métro ligne 8 : Créteil Léchat).

Ces journées auront pour thème : "Un choix éclairé pour un projet de vie : quelles exigences pour demain ?".

Ouvertes à tous les professionnels des SAFEP et SAAAIS de France, mais aussi aux administrateurs d’associations et aux parents, ces journées sont construites comme un temps de formation professionnel et personnel, mais surtout dans une volonté d’échanges et de rencontres. L’ANPEA et la fédération générale des PEP souhaitent que ces journées donnent l’occasion de réaffirmer, dans un esprit constructif et de partenariat, les besoins des enfants aveugles et malvoyants, et qu’elles s’ouvrent à un questionnement sur le projet de vie de la personne.

Le nombre de places est limité à 90 personnes. Tarif pour les deux jours : 75 € (agrément formation).

Renseignements complémentaires et inscriptions : 01 43 42 40 40 ou anpea@wanadoo.fr Programme complet des journées sur le site de l’ANPEA : http://pagesperso-orange.fr/anpea/j...

Site réalisé avec SPIP | Plan du site | Coordonnées | Contact | Suivre la vie du site RSS 2.0